lundi 19 octobre 2020
A VOIR

|

Une nouvelle aire de jeux adaptée aux handicapés au parc Paofai

Publié le

INAUGURATION - Le Président Edouard Fritch, accompagné de la ministre de la Famille et des Solidarités, Isabelle Sachet, a inauguré, jeudi après-midi, dans les jardins de Paofai, un nouvel espace de jeux adapté à tous les enfants, y compris ceux porteurs de handicap.

Publié le 26/04/2019 à 7:51 - Mise à jour le 17/06/2019 à 11:13
Lecture < 1 min.

INAUGURATION - Le Président Edouard Fritch, accompagné de la ministre de la Famille et des Solidarités, Isabelle Sachet, a inauguré, jeudi après-midi, dans les jardins de Paofai, un nouvel espace de jeux adapté à tous les enfants, y compris ceux porteurs de handicap.

L’inauguration de cette nouvelle aire de jeux s’est déroulée en présence également de la Déléguée interministérielle au handicap, Sylvia Berteil, et de la Présidente de la Fédération « Te Niu o te Huma », Henriette Kamia.

Débutés en novembre 2018, les travaux d’extension de l’espace de jeux Vik’ura sont en effet désormais terminés. Cette aire de jeux est aujourd’hui accessible à tous les enfants, y compris ceux porteurs de handicap, grâce notamment à la mise en place d’un manège adapté. Cette réalisation a donc vocation à offrir aux personnes à mobilité réduite (PMR) un accès aux infrastructures sportives et ludiques du parc Paofai.

« Le Président a souhaité concrétiser ce projet en premier lieu dans ce parc public, parce qu’il représente, par excellence, le lieu de rencontre et d’échange pour toutes les familles et qu’il a vocation à proposer des services de qualité et accessible à tous », a déclaré la ministre de la Famille dans son discours. « Chère jeunesse polynésienne, que cet espace vous permette de vous épanouir ensemble, qu’il vous enseigne à partager et à construire ensemble une vie de possibilités« , a ajouté la ministre.

Le coût de l’opération est de 2 586 118 Fcfp, financée par le Pays.

infos coronavirus

Au lendemain des élections, la Nouvelle-Zélande enregistre un cas de coronavirus

La Nouvelle-Zélande a fait état dimanche d'un nouveau cas de coronavirus, deux semaines après une déclaration de la Première ministre Jacinda Ardern qui se félicitait que son pays ait "de nouveau vaincu le virus".

Faa’a : l’enterrement d’un cas de Covid-19 crée la psychose

Le premier enterrement d’une victime du coronavirus a Faa’a a eu lieu ce dimanche matin au cimetière de Saint-Hilaire. Un enterrement qui a suscité de vives inquiétudes chez une riveraine qui craint d’être contaminée par la dépouille mais qui, paradoxalement, dénonce également les travaux de la commune. Ces derniers ont en effet créé un espace réservé aux personnes décédées du Covid, ce qui l’empêche désormais de sortir se promener.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Faa’a : l’enterrement d’un cas de Covid-19 crée la...

Le premier enterrement d’une victime du coronavirus a Faa’a a eu lieu ce dimanche matin au cimetière de Saint-Hilaire. Un enterrement qui a suscité de vives inquiétudes chez une riveraine qui craint d’être contaminée par la dépouille mais qui, paradoxalement, dénonce également les travaux de la commune. Ces derniers ont en effet créé un espace réservé aux personnes décédées du Covid, ce qui l’empêche désormais de sortir se promener.

Quelles fleurs pour la Toussaint ?

À Papara, dans la vallée de Tamarua, Rosa Ariioehau exerce la profession d’horticultrice depuis 49 ans. Pour la fête de la Toussaint,...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV