mardi 27 juillet 2021
A VOIR

|

Une messe de Pâques 2.0 bien suivie

Publié le

Pâques 2020 laissera un souvenir particulier aux chrétiens qui ont dû s’adapter aux restrictions. Beaucoup ont réussi à assister à la cérémonie à la télé ou sur ordinateur. Dans de très nombreuses paroisses, les prêtres ont proposé une messe diffusée en direct sur Internet. Les fidèles ont répondu virtuellement à l’appel.

Publié le 12/04/2020 à 18:23 - Mise à jour le 12/04/2020 à 18:24
Lecture 2 minutes

Pâques 2020 laissera un souvenir particulier aux chrétiens qui ont dû s’adapter aux restrictions. Beaucoup ont réussi à assister à la cérémonie à la télé ou sur ordinateur. Dans de très nombreuses paroisses, les prêtres ont proposé une messe diffusée en direct sur Internet. Les fidèles ont répondu virtuellement à l’appel.

Devant des chaises vides, ce matin à Puurai, père Auguste et père Charlie se sentaient bien seuls en ce dimanche de Pâques, la fête la plus importante pour les chrétiens. Habituellement dans cette paroisse, plusieurs centaines de fidèles assistent à l’office. Mais en cette semaine sainte ou rien n’est normal, l’église est vide… en apparence.

Avec sa tasse pour caler son smartphone, Nadine lance le direct et laisse tourner. “Ça a été suivi par à peu près 230 personnes, c’est beaucoup plus qu’un dimanche normal, confie-t-elle. Si je devais faire la comparaison, il y a deux semaines, on avait entre 100 et 150 internautes qui nous suivaient sur la page Facebook de la paroisse. Tous les soirs à 18 heures sur la page de la paroisse je diffuse, tout comme la paroisse de Christ-Roi à Pamatai.” 

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

A Notre-Dame de Grâce, l’office religieux reste le même. Et en cette période d’épidémie, les prières célébrant la résurrection du Christ n’ont sans doute jamais été aussi fervente. Le confinement a ajouté de la profondeur à la célébration.

“Là, les familles sont invitées à inventer une vie chrétienne et on a reçu plein de témoignages de familles qui prient, de parents avec leurs enfants, alors qu’habituellement ils ne le faisaient plus”, se réjouit père Auguste.

Si la messe télévisée rencontre déjà un certain succès, la mécanique de Nadine est bien rodée pour maintenir le lien avec les fidèles de sa paroisse. Les messes 2.0 de Notre-Dame de Grâce et de Christ-Roi à Pamatai se poursuivront jusqu’à la fin du confinement.

infos coronavirus