jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Une matinée de vaccination à l’Université de Polynésie

Publié le

À l’Université de Polynésie, un vaccinodrome éphémère a été installé ce jeudi le temps d’une matinée. Une démarche qui fait suite à un sondage réalisé auprès des étudiants et du personnel auquel ont répondu favorablement plus de 250 personnes. Toutefois, moins de la moitié s’est déplacée ce matin.

Publié le 26/08/2021 à 17:36 - Mise à jour le 26/08/2021 à 17:36
Lecture < 1 min.

À l’Université de Polynésie, un vaccinodrome éphémère a été installé ce jeudi le temps d’une matinée. Une démarche qui fait suite à un sondage réalisé auprès des étudiants et du personnel auquel ont répondu favorablement plus de 250 personnes. Toutefois, moins de la moitié s’est déplacée ce matin.

Pour éviter de mobiliser inutilement le personnel de santé surchargé en cette période, une enquête préalable a été réalisée auprès des étudiants et des agents du campus souhaitant se faire vacciner. Plus de 250 personnes ont répondu favorablement. Une aubaine notamment pour ceux qui ont déjà reçu la première dose de vaccin. “On a déjà une cinquantaine d’étudiants et personnels qui se sont fait vacciner. Cela démarre timidement mais on a bon espoir que tout le monde vienne. (…) Ceux qui font la première dose espèrent pouvoir faire la deuxième dose ici, donc on sollicitera à nouveau la direction de la Santé pour savoir s’ils peuvent revenir” indique Stéphanie Akrouchi, assistante du Président de l’Université de la Polynésie française.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Au final, 85 personnes ont fait le déplacement ce jeudi matin. Restrictions des déplacements, problèmes de communications… les raisons sont diverses pour expliquer la faible participation. “On est en confinement, il y a les étudiants de première année qui sont venus lundi et mardi, mais le reste sont encore chez eux. Et par rapport au vaccin, je pense qu’il y a un manque d’informations et de communication” explique Mirose Paia, vice-présidente de l’UPF.

Parmi les autres mesures préventives mises en place, l’Université a mis aussi à disposition des étudiants et du personnel des autotests gratuits.

infos coronavirus