mercredi 1 décembre 2021
A VOIR

|

Une marche pour travailler plus et gagner plus

Publié le

Ce matin, une centaine personnes, des employés de la commune de Tairapu-est accompagnés de leurs familles ont marché afin de faire entendre leurs voix. En grève depuis trois mois, ils réclamaient de travailler plus pour être payés plus. Leur mouvement social a été déclarée illicite.

Publié le 13/11/2021 à 23:45 - Mise à jour le 15/11/2021 à 8:54
Lecture < 1 min.

Ce matin, une centaine personnes, des employés de la commune de Tairapu-est accompagnés de leurs familles ont marché afin de faire entendre leurs voix. En grève depuis trois mois, ils réclamaient de travailler plus pour être payés plus. Leur mouvement social a été déclarée illicite.

Près d’une centaine de personnes ont marché ce matin dans les rues de Taravao, ce samedi matin. Une manifestation pour soutenir les agents de la commune de Taiarapu-Est qui ont mis fin cette semaine à 3 mois de grève, après qu’elle ait été déclarée illicite pour vice de forme. Ils ont donc dû donc reprendre le travail et il était important pour eux de se faire entendre du maire Antony Jamet et de ne pas se faire oublier. “Mais nos revendications, elles ont passées où ? Parce qu’on nous a renvoyé sur nos postes. On a tous repris le travail, mais on a fait tout ce chemin pour rien. Cette marche elle est faite pour ça, pour dire aux peuple de se lever, d’ouvrir les yeux, d’arrêter de fermer les yeux et de regarder ce qu’il se passe, parce qu’on est invisibles. Pendant trois mois, on a été invisibles.

A l’origine du mouvement social, des agents de surveillance et des cantinières, défendus par la COSAC, ils demandent l’augmentation de leur temps de travail et donc de leur salaire. Et ils tiennent à préciser que cette manifestation n’est pas celle d’un syndicat ou d’un parti politique. C’est une démarche citoyenne, venue de plusieurs personnes qui ne pouvaient venir soutenir les grévistes durant la semaine.

infos coronavirus