fbpx
lundi 24 février 2020
A VOIR

|

Une marche pour mieux respirer

Publié le

Publié le 23/11/2018 à 14:19 - Mise à jour le 23/11/2018 à 14:19
Lecture 2 minutes

Une trentaine de personnes atteintes de BPCO a répondu à l’appel de l’association Repmar. Doucement mais surement, les acteurs de la journée ont effectué une marche autour du parc avec leurs moyens et surtout, à leur rythme.

“Les personnes atteintes de Bronco Pneumopathie Chronique Obstructive ont tendance à rester chez eux et donc le muscle respiratoire s’atrophie de manière progressive cela par manque d’exercice. Il faut faire une activité physique et s’alimenter correctement pour que le système respiratoire soit en forme et que les poumons ne défaillent pas.” explique Pablo Ferrer, pneumologue. “Le but de cette marche, c’est que les gens aillent d’un point à un autre dans les meilleures conditions possibles. Ce qui nous intéresse c’est l’endurance, que les personnes atteintes de BPCO marchent le plus longtemps possible car c’est de cette manière que les muscles respiratoires vont se fortifier de plus en plus.”

S’intégrer malgré l’oxygénodépendance, montrer que ce n’est pas un handicap social, ne pas avoir honte et surtout ne pas rester cloîtrer chez soi, c’est le souhait de l’association et l’objectif de cette marche. “Parfois les gens atteints de cette pathologie ont peur de se montrer parce qu’ils sont handicapés. Ils ont honte de sortir. Ce que l’on veut leur montrer, c’est que ce n’est pas un handicap au niveau social. On voudrait faire passer ce message.”

En Polynésie, on dénombre près de 26 000 personnes atteintes de BPCO, un chiffre qui devrait grossir dans les années à venir, beaucoup de Polynésiens ignorant qu’ils sont atteints de cette maladie dont la première cause  est le tabagisme.
 

Rédaction web avec Naea Bennett

 

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X