samedi 15 août 2020
A VOIR

|

Une marche pour le climat le 16 mars

Publié le

Publié le 07/03/2019 à 12:29 - Mise à jour le 07/03/2019 à 12:29
Lecture 2 minutes

Suite à l’appel mondial à manifester pour le climat, le collectif « Citoyens pour le climat, Tahiti » a décidé de prolonger l’invitation au fenua le 16 mars afin de mobiliser la population sur la question du changement climatique.

>>> Lire aussi : Le climat mondial en grave danger

Ce journée sera constituée de trois temps forts : une marche pour le climat, la remise d’un manifeste pour le climat, l’humain et les êtres vivants aux représentants du Pays et de l’Etat, et un forum regroupant les acteurs du changement.

Des acteurs déjà engagés (associations, entreprises, etc.) seront également présents pour montrer que des solutions existent déjà telles que le zéro déchet, la permaculture, l’alimentation végétale, l’éducation alternative, l’éco-construction etc. pour réduire notre impact et construire ensemble une société plus durable.

Le dress code suggéré est du vert et des végétaux. 

Le programme :

 9h : Atelier de fabrication de pancartes et bracelets, couronnes végétales pour défiler
11h30 : Buffet collectif zéro déchet avec les fruits locaux de nos jardins
13h30 : Rassemblement Place Tarahoi pour la marche
14h : Départ de la marche
14h30 : Départ de la marche pour les enfants et les personnes en mer (va’a, kayak, paddle…)
15h : Arrivée à Tarahoi pour la réalisation d’une chaîne humaine pour former (A’ARA)
– Invitation des autorités gouvernementales avec remise symbolique par un enfant du manifeste pour le climat et l’humain;
– Forum des acteurs du changement avec des animations et des ateliers éducatifs et ludiques pour grands et petits.

 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Coronavirus : l’État australien le plus touché a freiné...

L'État australien de Victoria, qui était le plus touché par le coronavirus, semble avoir réussi à freiner l'épidémie après une semaine de mesures plus restrictives, ont déclaré mercredi les autorités.

Village tahitien : poursuite des auditions des candidats du...

Dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt concernant le projet "Le Village Tahitien", et sous la présidence du ministre en charge des grands travaux, Teva Rohfritsch, le jury s’est réuni, mardi matin, pour auditionner le second candidat.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV