fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

Une manifestation contre la libération de Barbion et Ramel

Publié le

Une poignée de personnes s’est rassemblée devant le tribunal de Papeete pour manifester leur indignation suite à la libération de Thierry Barbion et Marc Ramel. Initiée par l’association Tahiti Herb Culture, cette manifestation est le point de départ d’une grande marche organisée le 5 octobre.

Publié le 25/09/2019 à 20:27 - Mise à jour le 26/09/2019 à 10:23
Lecture < 1 min.

Une poignée de personnes s’est rassemblée devant le tribunal de Papeete pour manifester leur indignation suite à la libération de Thierry Barbion et Marc Ramel. Initiée par l’association Tahiti Herb Culture, cette manifestation est le point de départ d’une grande marche organisée le 5 octobre.

Ils étaient une dizaine à avoir répondu à l’appel de l’association Tahiti Herb Culture. Richard Temarii, et des représentants du collectif contre les violences faites aux femmes : ils sont là pour montrer leur mécontentement face aux injustices de manière générale. Et l’élément déclencheur est la libération de Thierry Barbion et Marc Ramel.

“Tout le monde se demande pourquoi on les libère, comment c’est possible, alors que d’autres personnes qui ont fait des choses moins graves ont demandé leur libération, mais ne l’ont pas eu. On voit qu’il y a certaines injustices. Et on parle même de l‘affaire du docteur qui s’est fait livrer de l’ice à l’hôpital, et aujourd’hui, la justice lui redonne ses fonctions”, et apparemment, on lui donne des dommages et intérêts. Alors là, on est tous en train de se demande : que fait la justice ? Qu’est-ce qu’il se passe dans cette soi-disant justice ? Est-ce que c’est vraiment une justice à deux vitesses ? Est-ce que c’est une justice pour les privilégiés, qui ont du fric ?” déclare Ipeva Tetahio, membre de l’association Tahiti Herb Culture.

Arthur Temarii, un des participants à la manifestation souhaite organiser une marche le 5 octobre prochain pour dénoncer toutes les formes d’injustice en Polynésie. Le rendez-vous est donné dans les jardins de Paofai.

REPORTAGESam Teinaore

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Australie : attaqué par un crocodile, il survit en...

Un garde-forestier australien a réussi à s'échapper des dents acérées d'un crocodile "particulièrement fourbe", après lui avoir mis un doigt dans l’œil au cours d'une lutte acharnée.

FLAG 2019 : initiation gratuite à la self-defense

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes, le club TFK self défense organise la 8ème édition du FLAG (Fight Like A Girl), le 23 novembre au parc Vairai.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X