lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Une journée éco-art au lycée professionnel de Raiatea

Publié le

Publié le 08/04/2019 à 15:48 - Mise à jour le 08/04/2019 à 15:48
Lecture 2 minutes

Si trois classes de ce lycée professionnel protestant de Raiatea sont à l’origine du projet éco-art, il est en fait destiné à toutes les communautés scolaires de Polynésie. L’objectif est d’aider les élèves à mieux comprendre le monde qui les entoure, et à s’en servir pour mieux s’y épanouir.

« Au lieu de faire une marche, on s’est dit qu’on allait organiser des ateliers pour sensibiliser aux causes et aux conséquences du réchauffement climatique, à la pollution… et apporter des solutions qu’on pourrait mettre en place pour changer les modes de consommation, les façons de penser, et diminuer un tant soit peu la pollution grâce à divers ateliers » explique Ruta Huck, enseignante au lycée.
 
Consommation des ressources, transformation, recyclage, plusieurs thèmes étaient abordés… Les élèves ont découvert un liquide vaisselle fait à base de citron, de vinaigre et de bicarbonate de soude. Un produit facile à faire et accessible à tous : « Ce ne sont pas des produits chers puisqu’on les utilise tous les jours pour faire la cuisine, et ce n’est pas dangereux pour les enfants » nous dit Astrid Mara, enseignant au lycée. « C’est pour adopter les bons gestes au niveau de l’environnement » ajoute Gunter Hauata, lycéen.

La clé du succès, le travail de groupe et la communication : c’est ce qui a permis aux artistes en herbe de récolter des fonds afin d’acheter du matériel pour réaliser leur projet :  embellir le mur du lycée. La pirogue du savoir, l’élévation de l’esprit, l’esprit de solidarité, le savoir-faire… 8 tableaux sont désormais représentés sur la fresque de plus de 50 mètres de long. 8 thèmes qui représentent aussi la clé de la réussite…  
 

Rédaction web avec Rony Mou-Fat

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.