dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Une formation d’insertion professionnelle pour des travailleurs handicapés

Publié le

Le Sefi et la fédération Te Niu O Te Huma organisent une deuxième formation à destination des travailleurs handicapés. Cette année, 8 demandeurs d’emploi en situation de handicap suivent une formation de six mois. L’objectif du dispositif : former et orienter ces travailleurs à se réinsérer dans le monde du travail.

Publié le 13/11/2019 à 9:50 - Mise à jour le 13/11/2019 à 10:05
Lecture < 1 min.

Le Sefi et la fédération Te Niu O Te Huma organisent une deuxième formation à destination des travailleurs handicapés. Cette année, 8 demandeurs d’emploi en situation de handicap suivent une formation de six mois. L’objectif du dispositif : former et orienter ces travailleurs à se réinsérer dans le monde du travail.

Le fenua recense 17 000 personnes atteintes de handicap. 6 000 sont reconnues travailleurs handicapés et 361 occupent un emploi.

Rita Tufariua a travaillé pendant plusieurs années dans le commerce. Il y a 5 ans, elle est victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Elle ne peut aujourd’hui plus occuper son poste. Ici, elle retrouve l’espoir d’obtenir un travail adapté à sa condition physique.

Cette formation de six mois est organisée par la fédération Te Niu O Te Huma avec le Sefi, pour favoriser leur insertion professionnelle. « Toutes les composantes de la formation sont à visée professionnelle. (…) Cela passe par l’expression orale et écrite, mais aussi l’utilisation d’outils numériques. (…) On va proposer des compétences qui vont dans le sens de l’insertion professionnelle » explique Romain Pinel, directeur de la fédération.

« On mise sur une campagne de communication pour informer les employeurs qu’il existe des mesures d’aide, des dispositifs en faveur des personnes reconnues travailleurs handicapés, pour les inciter à recruter. (…) Par exemple, s’ils souhaitent embaucher une personne reconnue travailleur handicapé, le SEFI lui rembourse 30% du salaire » ajoute Marau Brothers, responsable de l’insertion des travailleurs handicapés au SEFI.

Selon le code du travail, les entreprises de plus de 25 salariés doivent employer des travailleurs en situation de handicap.

En 2018, la première formation avait permis à 8 bénéficiaires sur 10 de trouver un travail. L’année prochaine, l’administration sera dans l’obligation d’embaucher 2% d’employés en situation de handicap.

infos coronavirus