jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

Une foire agricole placée sous le signe des produits de la terre et la santé

Publié le

Publié le 19/09/2017 à 14:28 - Mise à jour le 19/09/2017 à 14:28
Lecture 2 minutes

Près de 300 exposants, agriculteurs comme éleveurs, seront présents à cette occasion. Divers ateliers culinaires mais aussi conférences et animations seront en outre proposés aux visiteurs sans oublier les traditionnels concours à destination des agriculteurs. 

Des professionnels dont les bonnes pratiques progressent et qui cherchent à diversifier leurs activités selon le ministre du Développement des ressources primaires, Tearii Alpha. « Nous produisons mieux. Les pratiques ont changé, notamment l’utilisation des produits phytosanitaires. Nos agriculteurs ont pris conscience que l’utilisation de ces substances doit être maîtrisée, voire atténuée par rapport  à l’objectif d’agriculture naturelle biologique. »

Autre « boost » pour l’agriculture, les produits transformés. « Ceux qui vont transformer, vont permettre aux agriculteurs producteurs d’être encore plus présents demain. »

Si l’on ne peut comparer la Polynésie aux grands pays producteurs, pour le ministre, l’objectif est de mieux utiliser les produits locaux, et de les mettre en valeur. « Des produits qui n’étaient pas connus et qui étaient consommés que dans des recettes traditionnelles, comme le ufi, l’igname, le manioc, ou la patate douce. »

A noter qu’au lendemain de la fermeture de la foire, à partir du 9 octobre, le Pays organisera les Etats généraux de l’alimentation en Polynésie française, où trois ateliers travailleront sur les attentes des Polynésiens, à savoir l’agriculture du futur, et l’alimentation idéale à organiser à travers l’agriculture.  »

Tous les débats, questions, etc… seront synthétisés puis envoyés au ministère de l’Agriculture en métropole. C’est une initiative du gouvernement Macron, nous allons jouer le jeu et on espère à travers nos parlementaires et gouvernement pouvoir discuter avec l’Etat, sur l’intérêt de soutenir le secteur primaire et notamment l’agriculture pour la Polynésie française. »
 

Rédaction Web avec JB Calvas

infos coronavirus