lundi 12 avril 2021
A VOIR

|

Une épicerie solidaire pour aider les étudiants en difficulté

Publié le

EORA devrait bientôt voir le jour. Il s’agit d’une épicerie solidaire réservée exclusivement aux étudiants. L’association Avenir Etudiant FAGE, soutenue par d’autres associations, veut ainsi donner un coup des pouces aux étudiants qui peinent à joindre les deux bouts.

Publié le 09/07/2020 à 16:43 - Mise à jour le 09/07/2020 à 17:25
Lecture < 1 min.

EORA devrait bientôt voir le jour. Il s’agit d’une épicerie solidaire réservée exclusivement aux étudiants. L’association Avenir Etudiant FAGE, soutenue par d’autres associations, veut ainsi donner un coup des pouces aux étudiants qui peinent à joindre les deux bouts.

Cela fait deux ans que les acteurs principaux des associations estudiantines du fenua réfléchissaient à la manière de venir en aide aux étudiants les moins aisés. Ils ont finalement décidé de calquer un modèle métropolitain pour créer Eora, une épicerie sociale réservée aux étudiants. « Eora parce qu’on avait remarqué cette situation de précarité chez nos étudiants et pour éviter qu’ils décrochent, on a voulu mettre en place cette situation (…) On s’est rendu compte qu’avec le covid-19, les étudiants étaient vraiment dans le besoin. Et on a voulu accélérer les démarches pour pouvoir lancer cette association », explique Keanu Faatau, vice-président de Avenir Etudiant FAGE.

500 étudiants, identifiés par l’association, pourront s’y rendre sur les 4500 post bacs répertoriés au fenua. Ils se verront proposer des paniers alimentaires vendus entre 100 Fcfp et 500 Fcfp maximum : « L’objectif de l’association n’est pas de faire des bénéfices mais bien d’aider nos étudiants. Donc ce sera des packages d’alimentation, des dons secs, des pâtes, du riz voire des conserves. En ce qui concerne les surgelés et les congelés, on verra ça par la suite. »

Mais avant l’ouverture, l’association Avenir Etudiant FAGE se donne deux mois pour récolter les dons auprès des entreprises et d’acteurs privés. Puis elle devrait ouvrir deux épiceries, l’une au centre d’hébergement étudiant de Outumaoro, en septembre, et l’autre à Paraita le mois suivant.

infos coronavirus