jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Une entreprise du fenua fabrique 1 000 masques pour les SDF

Publié le

La boutique Tahiti Souvenirs a décidé d'utiliser son stock de pareu pour fabriquer des masques pour les sans abris du fenua. Déjà 500 ont été livrés au Père Christophe. 500 autres sont en cours de fabrication. La boutique cherche des couturières volontaires.

Publié le 24/03/2020 à 16:23 - Mise à jour le 30/03/2020 à 15:18
Lecture 2 minutes

La boutique Tahiti Souvenirs a décidé d'utiliser son stock de pareu pour fabriquer des masques pour les sans abris du fenua. Déjà 500 ont été livrés au Père Christophe. 500 autres sont en cours de fabrication. La boutique cherche des couturières volontaires.

Ce ne sont pas des masques homologués mais en période de pénurie, ils ont pour but de dépanner : « A la base on cherchait des masques pour nos personnels. On n’en trouve pas sur le marché. On était totalement en pénurie. Je me suis dit que j’allais faire des masques, déjà pour nous même et après, je suis allée voir Père Christophe et il m’a dit qu’il en a besoin donc du coup, on s’est mis à en faire durant l’isolement », explique Yan Lin, gérante et propriétaire avec son mari de Tahiti souvenirs.

Pour fabriquer ces masques, la boutique utilise des pareu de son stock mais aussi des serviettes hygiéniques : « On a découpé nos pareu, on en a un grand stock, et on a été voir un magasin pour leur demander s’ils veulent participer avec nous et fournir les serviettes hygiéniques parce que normalement elles ont la capacité de retenir les postillons et le but c’est de ne pas contaminer les autres. »

Déjà 500 masques ont été déposés au Père Christophe et 500 autres sont en cours de réalisation : « Aujourd’hui on nous apporte des masques. On va pouvoir les distribuer ce soir. Ça permettra à nos oiseaux, quand ils vont faire leurs courses ou en ville, de pouvoir se protéger, se réjoui Père Christophe. On est, je ne vais pas dire heureux, mais en cette période de difficulté, on se rend compte qu’il y a une vraie solidarité. En tout cas d’une partie de la population. »

infos coronavirus