samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Une dépression tropicale modérée est née, les Tuamotu en vigilance

Publié le

Publié le 28/11/2015 à 16:10 - Mise à jour le 28/11/2015 à 16:10
Lecture 2 minutes

Dans un premier communiqué samedi, Météo France « n’excluait pas » le développement d’une dépression tropicale au nord de la Société et des Tuamotu. Ce dimanche, les spécialistes ont convoqué les médias à une conférence de presse. Le scénario se précise. 

« Nous avions déjà des doutes quant aux conditions environnementales météorologiques qui nous faisaient craindre une naissance de dépression au nord de la Polynésie », explique Bertrand Grassi, chef du service de prévision chez Météo France Polynésie. La dépression est bien née. Météo France par le désormais de dépression tropicale modérée. Le phénomène se situe au nord de l’archipel de la Société et se dirige vers les Tuamotu. 

L’archipel est déjà placé en vigilance orange au nord-ouest et au centre nord, et en vigilance jaune au nord est, au centre et centre-sud. Selon Météo France, la dépression devrait être au plus fort mardi et toucher à ce moment Rangiroa avec des vents pouvant atteindre les 80 km/h. 

Météo France est en alerte. Son personnel se consacre au suivi de ce système dépressionnaire. Et pour l’instant, aucun autre système ne devrait apparaître dans les prochains jours, selon Bertrand Grassi. 
En ce qui concerne Tuni, la dépression ne menace pas la Polynésie française. 
 

Rédaction Web (Interview : Sam Teinaore)

Le dernier communiqué de Météo France :

Bertrand Grassi, chef du service de prévision chez Météo France Polynésie.

La carte de la vigilance à 15 heures dimanche

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.