lundi 8 août 2022
A VOIR

|

Une coupe de cheveux et un repas de Noël offerts aux SDF

Publié le

Une opération solidaire a été menée jeudi matin au presbytère du vicaire de la cathédrale de Papeete : un coiffeur de Papeete proposait gratuitement de couper les cheveux des personnes sans domicile fixe. Et dans la soirée, le président de la Polynésie, Edouard Fritch, accompagné de plusieurs membres du gouvernement, leur ont offert un repas de Noël, sous le chapiteau de la Présidence.

Publié le 17/12/2021 à 9:35 - Mise à jour le 18/12/2021 à 8:51
Lecture 4 minutes

Une opération solidaire a été menée jeudi matin au presbytère du vicaire de la cathédrale de Papeete : un coiffeur de Papeete proposait gratuitement de couper les cheveux des personnes sans domicile fixe. Et dans la soirée, le président de la Polynésie, Edouard Fritch, accompagné de plusieurs membres du gouvernement, leur ont offert un repas de Noël, sous le chapiteau de la Présidence.

Après le petit-déjeuner offert par le père Christophe, les sans-abri de Papeete se sont livrés jeudi matin à un exercice que beaucoup avaient oublié : se faire couper les cheveux.


Roots Babers Tahiti, un coiffeur d’origine tongienne, installé il y a un peu à Papeete, avait décidé de leur offrir une coupe Un moment vu comme une renaissance pour certains bénéficiaires.

Plus tard, les SDF de toute l’île de Tahiti étaient invités à la présidence pour partager un repas de fête.

Un repas de fête et un spectacle

Dans l’esprit de partage et de solidarité des fêtes de fin d’année, et notamment de Noël, le président du Pays Edouard Fritch et ses ministres ; Jean-Christophe Bouissou, Heremoana Maamaatuaiahutapu, Jacques Raynal, Christel Lehartel, Rene Temeharo, et Isabelle Sachet, ministre en charge des solidarités ; ont convié, comme chaque année, les personnes n’ayant pas la chance d’avoir un domicile, ou vivant dans la précarité. Quelques représentants de l’Assemblée de la Polynésie française, la directrice de la Direction des Solidarités, de la Famille et de l’Égalité (DSFE), ainsi que plusieurs conseillers municipaux, étaient également présents. Parmi eux, l’association Te Torea, qui gère en particulier les centre d’accueil et d’hébergement et accompagne les SDF dans leurs réinsertion sociale.

Les données chiffrées de 2021 de l’association, font état de 40 personnes sans abri au Centre d’hébergement d’urgence (CHU) de Tipaerui, 60 à Fare Ute, 150 dans les rues de Papeete, et comptabilise 76 personnes en voie d’insertion professionnelle.


Au programme de cette soirée, plusieurs prestations de danses (avec l’école de danse de Moeata, le groupe de danse Oihanu) et de chants (avec Nohorai Temaiana, Silvio Cicero et les Frères Mervin) ont été offertes aux sans-abri.

Près de 300 repas ont été servis comprenant de la dinde sauce champignon, du veau rôti, de la purée de pomme de terre, et de la bûche de Noel, en guise de dessert.

Ce fut également l’occasion pour les artistes résidents dans les différents sites d’accueil de présenter leurs quelques œuvres artisanales au public. Une prière d’ouverture prononcé par le pasteur Thierry Tapu a suivi, puis le vice-président de l’association Te Torea, Claudino Vivish, a tenu un discours, pour présenter les actions de son association, et aussi remercié le Président, et le Gouvernement, pour leur soutien.

Edouard Fritch a rappelé à travers son discours que “Noël, c’est aussi permettre à tous d’être ensemble, sans stigmatisation, sans jugement social et sans discrimination. C’est avant tout un moment d’humanité ! Un moment d’humanité où personne ne doit être oublié”. Il a également déclaré que l’un de ses vœux les plus chers était “celui de ne plus voir un jour aucun d’entre nous dans la rue”.

Le Gouvernement a indiqué s’atteler à réhabiliter et à construire les nouveaux lieux de vie pour mieux soutenir ces personnes dans ces moments difficiles de reconquête de leur vie, comme le centre de jour de Vaininiore, ou encore la réhabilitation de Raimanutea, qui verront le jour en 2022.

infos coronavirus