vendredi 24 septembre 2021
A VOIR

|

Une classe défense voit le jour au lycée hôtelier

Publié le

24 élèves du lycée hôtelier de Punaauia se lancent dans une aventure humaine de 2 ans auprès de la marine nationale. Ils font partie de la première classe défense de cet établissement qui a signé ce vendredi matin une convention avec la base navale de Papeete. Ce partenariat permettra aux élèves, dont la majorité vient des îles, d’apprendre plus sur les métiers de la marine, mais pas seulement.

Publié le 16/10/2020 à 16:18 - Mise à jour le 21/10/2020 à 10:03
Lecture < 1 min.

24 élèves du lycée hôtelier de Punaauia se lancent dans une aventure humaine de 2 ans auprès de la marine nationale. Ils font partie de la première classe défense de cet établissement qui a signé ce vendredi matin une convention avec la base navale de Papeete. Ce partenariat permettra aux élèves, dont la majorité vient des îles, d’apprendre plus sur les métiers de la marine, mais pas seulement.

Ils préparent leur bac professionnel en restauration et service de cuisine. Ils viennent presque tous des îles éloignées. Un parcours atypique pour ces élèves qui s’apprêtent à embarquer dans une aventure de 2 ans avec la marine nationale.

Ils auront droit à des cours de communication, d’enseignement civique et moral, d’éducation physique et bien sûr des cours de restauration. Et au travers des échanges avec les marins, ils apprendront aussi la cohésion de groupe et l’esprit d’équipage. Une expérience unique.

“Ce parcours au sein d’une classe de défense peut être tracé par la remise d’un diplôme à la fin de cette année, et ça permettra plus tard, lorsque l’élève sera en recherche d’un emploi, de justifier de l’acquisition d’un certain nombre de compétences au cours de cette année de formation en classe de défense”, explique le capitaine Bruno Lacroix, commandant de la base navale de Papeete.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

“Ils vont pouvoir découvrir tous les métiers liés à la restauration et la cuisine au sein de la marine nationale, précise Pépin Mou Kam tse, le proviseur du lycée hôtelier. Bien entendu il y a les infrastructures de restauration à terre, mais également découvrir comment se préparent des repas, les services, au sein d’un bâtiment de la marine nationale.”

Cette aventure humaine, ils la débuteront par une visite de la base navale de Papeete, mardi prochain.

Rédigé par

infos coronavirus