jeudi 18 août 2022
A VOIR

|

Une cinquantaine d’habitations touchées par la forte houle à Teahupoo

Publié le

Teahupoo est l'une des communes les plus touchées par la houle qui frappe depuis lundi la Polynésie. Les services de la mairie ont travaillé d’arrache-pied dès le début de matinée pour venir en aide à la population. Au total, plus d’une cinquantaine de familles seraient sinistrées et dormiront ce soir dans la salle omnisport de la commune. Les autorités restent en alerte et feront un bilan définitif une fois l’alerte levée.

Publié le 13/07/2022 à 17:53 - Mise à jour le 15/07/2022 à 14:58
Lecture 3 minutes

Teahupoo est l'une des communes les plus touchées par la houle qui frappe depuis lundi la Polynésie. Les services de la mairie ont travaillé d’arrache-pied dès le début de matinée pour venir en aide à la population. Au total, plus d’une cinquantaine de familles seraient sinistrées et dormiront ce soir dans la salle omnisport de la commune. Les autorités restent en alerte et feront un bilan définitif une fois l’alerte levée.


“Je suis native de Teahupoo et c’est la première fois que je vois une houle pareille arriver comme ça et inonder toutes ces propriétés, et traverser la route, même à 100 mètres du rivage. (…) Mais la population a été prévenue depuis hier, donc tout le monde est plus au moins prêt à affronter cette houle” confie Evelyne Whitman-Metua, 2e adjointe au maire de la commune de Teahupoo.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Selon un premier bilan estimé par la commune, une cinquantaine de maisons situées à Teahupoo et au Fenua Aihere auraient été sinistrées par la houle. Un chiffre qui pourrait s’alourdir dans les prochains jours tant le phénomène a été dévastateur et ce, malgré les messages de prévention : “Nous avons fait de la prévention depuis hier, nous sommes allés jusqu’au Fenua Aihere et au village pour prévenir que cette houle sera très forte. Et qu’il est possible de faire des évacuations dès maintenant et d’aller à la salle omnisport” explique Roniu Tupuna Poareu, maire déléguée de Teahupoo.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Dès les premiers appels à l’aide, une formidable chaine de solidarité s’est formée dans les quartiers sinistrés : “Je fais mon possible pour aider tous mes copains, cela fait de la peine, cela fait mal au cœur pour eux” confie Rode, habitant de Teahupoo.

Lire aussi > La mairie de Taiarapu-Ouest interdit le surf sur le spot de Teahupoo

Et pour permettre à ces familles de trouver un lieu où se réfugier, la commune à réquisitionné sa salle omnisport : “La salle omnisports est prête pour héberger au sec tout ceux qui n’auront pas d’habitation pour ce soir” précise la 2e adjointe au maire.

Le président du Pays qui s’est déplacé sur place en fin d’après midi souhaite revoir le type de construction sur le littoral : “Il faut que cette histoire nous serve aujourd’hui, pour toutes ces maisons complètement détruites. Il faudrait peut-être songer maintenant à obliger les familles à construire sur pilotis. On voit que les fare OPH s’en sortent plus”.

Le pays annonce d’ores et déjà que le prochain conseil des ministres classe les communes touchées en zone sinistrées. Un plan de relogement sera également proposé dès le recensement final effectué.

Le lendemain, le réveil a été compliqué pour les habitants de Teahupoo… Notre reportage :

infos coronavirus