jeudi 17 juin 2021
A VOIR

|

Un week-end Pascal sous haute surveillance

Publié le

SECURITE ROUTIERE - Depuis jeudi en début d'après midi, la gendarmerie a mis en place de nombreux contrôles routiers, que ce soit à Tahiti ou bien à Moorea. En début de soirée, les forces de l'ordre ont relevé 64 infractions, pour la plupart mineures si l'on en excepte deux pour conduite en état d'ivresse. D'autres contrôles routiers sont prévus tout au long de ce week-end Pascal.

Publié le 19/04/2019 à 8:47 - Mise à jour le 18/06/2019 à 11:25
Lecture < 1 min.

SECURITE ROUTIERE - Depuis jeudi en début d'après midi, la gendarmerie a mis en place de nombreux contrôles routiers, que ce soit à Tahiti ou bien à Moorea. En début de soirée, les forces de l'ordre ont relevé 64 infractions, pour la plupart mineures si l'on en excepte deux pour conduite en état d'ivresse. D'autres contrôles routiers sont prévus tout au long de ce week-end Pascal.

A la veille du week-end Pascal, Les  contrôles routiers effectués par les brigades de gendarmerie ont commencé jeudi à  14 heures. En ligne de mire, les équipements de sécurité et les comportements dangereux. « En début d’après midi, nous n’avons pas constaté de nombreuses infractions, par contre en fin de journée, nous avons commencé à relever  de petites infractions habituelles, comme des défauts d’assurance et de ceinture de sécurité principalement. » précise l’adjudant Karl Cheng Tang Kivai, commandant de brigade adjoint de Paea.

Des contrôles routiers  qui seront reconduit tout au long de ce week-end de quatre jours ou n’en doutons pas les Polynésiens seront nombreux à circuler sur les routes.  Si personne n’aime se faire contrôler, même si parfaitement en règle, pour autant ces contrôles sont relativement bien accueillis par la population. « Les gens ont pleinement conscience de la sécurité sur les routes et en général les contrôles se passent bien, ils sont coopératifs. D’autant que depuis le début de l’année nous avons connu quelques accidents. » confie l’adjudant.

Lors de ces contrôles, à 19 heures, la gendarmerie a constaté 64 infractions dont deux portant sur l’alcoolémie et 20 pour non port de ceinture.

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.