lundi 6 décembre 2021
A VOIR

|

Un van pour faciliter la recherche d’emploi à Moorea

Publié le

Un van pour aller à la rencontre de la population et faciliter l'insertion professionnelle, c'est le pari de la commune de Moorea. Un bel outil notamment pour ceux qui ne disposent pas d'un moyen de transport quotidien.

Publié le 25/11/2021 à 9:51 - Mise à jour le 25/11/2021 à 9:52
Lecture 2 minutes

Un van pour aller à la rencontre de la population et faciliter l'insertion professionnelle, c'est le pari de la commune de Moorea. Un bel outil notamment pour ceux qui ne disposent pas d'un moyen de transport quotidien.

Partir à la rencontre de la population, les renseigner, les orienter, leur donner des outils pour faciliter la recherche d’emploi, et répondre à la difficulté de déplacement des administrés : c’est là tout l’enjeu de la mise en place du “van de l’emploi”. “Moorea est un territoire assez vaste et le fait de se déplacer lève déjà un frein à l’emploi. Nous avons des ateliers de CV, de lettres de motivation, du coaching, du relooking, des tests de compétences, afin de permettre à nos demandeurs d’emploi de se remobiliser, de se remotiver, et de les mettre sur le chemin de l’emploi, pour qu’ils aient tous les outils nécessaires pour démarrer une recherche d’emploi” explique Teva Teoroi, chargé de l’emploi à la commune de Moorea-Maiao.

C’est un constat fait lors des précédentes journées d’insertion à l’emploi sur les difficultés rencontrées par la population que ce projet a vu le jour. Un projet qui leur a d’ailleurs été présenté avant sa mise en place. “En amont, le travail a été de rencontrer la population, dans tous les quartiers, de les prévenir de l’arrivée de ce van, qui sera mis à leur disposition. On a été accueilli à bras ouverts et on a été écouté. Ils ont été réceptifs à notre demande” indique Tuteahu Cardiles, adulte-relais à la commune de Moorea-Maiao.

En à peine une heure, 30 personnes en recherche d’emploi se sont inscrites dans les différents ateliers, et ont confirmé la nécessité d’un tel dispositif, tout en y apportant quelques doléances. “C’est dommage que le Sefi n’était pas là aujourd’hui car ce sont surtout eux qui proposent des emplois” déplore Manouchka Teriirereiteaiai, habitante de Maatea à la recherche d’un emploi.

Après Maatea, c’est à Haapiti que le van de l’emploi se déplacera vendredi 26 novembre. Le rendez-vous est pris pour la population à l’église catholique de Varari, de 8 heures 30 à 11 heures 30.

infos coronavirus