A VOIR

|

Un tour de l’île en deux roues en hommage aux disparus de 2022

Publié le

32 morts sur les routes depuis le début de l’année. Un triste bilan qui n’a pas manqué de faire réagir la jeune association Local Riders 987. Elle a organisé ce dimanche un tour de l’île en deux roues, en hommage aux personnes décédées cette année, avec une pensée particulière pour les disparus de la Papenoo. Il s’agissait de sensibiliser aux risques de la route. Une opération qui a rassemblé plus de 90 scootéristes

Publié le 04/12/2022 à 16:29 - Mise à jour le 05/12/2022 à 9:53
Lecture 2 minutes

32 morts sur les routes depuis le début de l’année. Un triste bilan qui n’a pas manqué de faire réagir la jeune association Local Riders 987. Elle a organisé ce dimanche un tour de l’île en deux roues, en hommage aux personnes décédées cette année, avec une pensée particulière pour les disparus de la Papenoo. Il s’agissait de sensibiliser aux risques de la route. Une opération qui a rassemblé plus de 90 scootéristes

Ils étaient près d’une centaine à s’être donné rendez-vous ce dimanche à l’appel de l’association Local Riders 987. Pour éviter les dérives, ils étaient escortés par 3 motards de la gendarmerie.

“Ce qui est obligatoire normalement en deux roues, ce sont des chaussures fermées et au moins un jean. Sur la route, au niveau de la conduite depuis Pirae jusqu’à ici on a essayé de rouler en faisant en sorte de respecter les limites de vitesse. Et la on roule en groupe donc obligation de rouler en quinconce”, explique Eimeo Teahamai, vice-président de l’association Local Riders 987.

Dernier arrêt : le pont de Papenoo, où une cérémonie est prévue en hommage aux disparus du 6 novembre.

“On a mis en place une urne histoire de récolter des dons, et à l’unanimité dans le bureau on a décidé de donner cette urne au fameux père qui a perdu sa famille dans la tragédie [de Papenoo, NDLR] que nous avons tous vécus.”

Ce tour de l’île est aussi l’occasion de rassembler les amoureux des scooters, de tous âges et toutes espèces confondues.

Jackson et Fabrice, passionnés des deux-roues. Crédit Tahiti Nui Télévision

Fabrice et son teckel Jackson, passionnés des deux-roues, ont également pris part à l’événement : “J’avais entendu parler de ce qui s’était passé et j’ai trouvé ça bien d’être présents aujourd’hui avec Jack. Au début on le mettait dans un sac à dos et puis après tout doucement il a pris sa place devant il a pris ses marques et il s’en sort plutôt bien.”

La balade s’est poursuivie pour les riders, de plus en plus nombreux sur les routes polynésiennes.