lundi 16 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

Un stage de formation à la prévention et à la gestion de crise pour le personnel de l’Éducation et correspondants défense des Australes

Publié le

COMMUNIQUÉ - La ministre de l’Éducation, Christelle Lehartel, accompagnée du Vice-recteur, Philippe Lacombe, a ouvert une nouvelle session de formation à la prévention et à la gestion de crise, ce matin, à la Direction générale de l’Enseignement et de l’Éducation (DGEE). Ce stage de formation, réalisé en partenariat avec la mission de prévention des violences en milieu scolaire (MPVMS) et le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports, s’étale sur 3 jours, du 31 janvier au 2 février.

Publié le 31/01/2022 à 13:35 - Mise à jour le 02/02/2022 à 17:20
Lecture 3 minutes

COMMUNIQUÉ - La ministre de l’Éducation, Christelle Lehartel, accompagnée du Vice-recteur, Philippe Lacombe, a ouvert une nouvelle session de formation à la prévention et à la gestion de crise, ce matin, à la Direction générale de l’Enseignement et de l’Éducation (DGEE). Ce stage de formation, réalisé en partenariat avec la mission de prévention des violences en milieu scolaire (MPVMS) et le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports, s’étale sur 3 jours, du 31 janvier au 2 février.

Mise à jour du 2 février : À l’issue de ce stage de 3 jours, Christelle Lehartel a procédé à la remise des attestations de stage aux personnels en formation, mercredi 2 février, dans les locaux de la DGEE à Pirae.

____________________________________________________________________________

Pierre Michel de la direction de la protection civile du haut-commissariat, Xavier De Bonvillier de la gendarmerie nationale, et Paul Coantic du régiment du service militaire adapté en Polynésie française (RSMA-Pf), étaient notamment présents pour apporter leur contribution et leur expertise dans leurs domaines respectifs.

Plusieurs inspecteurs, formateurs, directeurs et directrices d’écoles, chefs d’établissements, correspondants défense des municipalités, et quelques maires et élus municipaux ont répondu présents pour participer au stage de formation.

Ce dispositif, inscrit dans le plan d’action du Conseil de prévention de la délinquance de la Polynésie, que le président Edouard Fritch et le haut-commissaire Dominique Sorain, ont réuni le 25 janvier dernier, est mis en œuvre dans le cadre de la formation continue des personnels des 1er et 2nd degrés. Il s’ouvre également aux correspondants défense des municipalités concernées.

L’objectif depuis 2018, est de développer une culture professionnelle de la sécurité et de la mise en sureté, en diffusant une même culture.

Le ministère de l’Éducation de la Polynésie s’inscrit dans cette démarche, pour assurer avec le Vice-rectorat et la MPVMS, la conception, le pilotage et l’animation de ce dispositif de formation à la prévention et la gestion de crise. Le but étant de former les personnels de l’Éducation, et surtout de les certifier à l’échelle nationale.

Un seul type de formation aura finalement lieu durant ce stage : le niveau F1 pour les personnels sans formation (24 stagiaires). En effet, suite à l’absence du formateur resté bloqué en métropole après avoir contracté la Covid-19, le niveau F2 prévu pour les personnels déjà titulaires du niveau F1, est reporté en mars prochain. La formation de niveau F1 sera assurée par des personnels titulaires du niveau F2.

Cette formation est mise en œuvre en partenariat avec :

  • le RSMA-Pf, pour des exercices de cohésion ;
  • la Gendarmerie nationale, pour une sensibilisation à la méthode d’aide à la décision ;
  • la Direction de la protection civile du Haut-commissariat, pour une sensibilisation aux risques majeurs naturels et non naturels.

Chiffres clés des formations mises en œuvre en Polynésie française

infos coronavirus