dimanche 14 août 2022
A VOIR

|

Un soldat Polynésien mis en avant par l’Armée de terre

Publié le

Publié le 05/11/2015 à 11:53 - Mise à jour le 05/11/2015 à 11:53
Lecture < 1 min.

Major de sa promotion de formation générale initiale en septembre 2015, Jean-François Rifflart est maitre-chien au 3e régiment d’hélicoptères de combat. L’enfant du fenua, originaire de Mataiea participera aux cérémonies du 11 novembre prochain.

Sur sa page Facebook, l’Armée de terre appelle la population à participer au 11 novembre. Pour attirer les internautes, l’Armée a publié une photo de Jean-François Rifflart et son chien accompagnée de quelques déclarations du militaire d’origine polynésienne :
“Pour moi, commémorer le 11 novembre est une marque de respect pour les soldats français qui se sont battus durant la Première Guerre mondiale. Les combats étaient rudes et l’issue incertaine, mais ils n’ont pas abandonné. Ils ont tout mis en œuvre pour protéger la population française et lui permettre de tenir en attendant l’arrivée des alliés. Ils sont un modèle de courage, de pugnacité et de dépassement de soi. C’est pour la mémoire de ces soldats que je suis fier de commémorer le 11 novembre.”

Le 11 novembre commémore l’Armistice de la Première Guerre mondiale. Pour participer au 11 novembre via les réseaux sociaux, vous pouvez utiliser le hashtag ‪#‎mon11Novembre‬

Rédaction Web

infos coronavirus