samedi 15 mai 2021
A VOIR

|

Un réveillon plutôt calme

Publié le

Un important contrôle routier a été déployé pour la Saint-Sylvestre par les agents de la Direction de la sécurité publique et les gendarmes. Un dispositif répressif, qui avait aussi pour objectif de prévenir les accidents de la route.

Publié le 01/01/2020 à 15:04 - Mise à jour le 02/01/2020 à 17:14
Lecture 2 minutes

Un important contrôle routier a été déployé pour la Saint-Sylvestre par les agents de la Direction de la sécurité publique et les gendarmes. Un dispositif répressif, qui avait aussi pour objectif de prévenir les accidents de la route.

Avant même la tombé de la nuit les forces de sécurité ont déployé un important dispositif de contrôles routiers aussi bien sur Tahiti que dans les archipels éloignés.

Des messages de prévention ont été diffusés tout le long de l’année dans l’espoir de réduire le nombre d’accident et de mort sur les routes, surtout en cette période de fête. Pas d’alcool au volant, ni de stupéfiant, en cette soirée de réveillon, les services de police et de gendarmerie ne comptaient rien laisser passer pour éviter toute tragédie. « Ce sera une tolérance zéro qui sera appliquée, nous seront intransigeant » annonçait hier Christophe Deschamps, le directeur de cabinet du Haut-commissaire de la République.

Des contrôles qui se sont poursuivis tout au long de la nuit, en différents endroits de Tahiti et des îles de Polynésie. Pour le capitaine Sylvain VIGNEUX, officier en charge de la sécurité routière, cette action vise à inciter les usagers à la plus grande prudence avant qu’ils ne commencent leurs soirées de la Saint-Sylvestre « où on sait que traditionnellement c’est propice aux consommations d’alcool, donc on est là pour rappeler que sur la route il y a des règles. La première des règles c’est de ne pas conduire avec de l’alcool ou avoir consommé des stupéfiants, donc de prendre ses dispositions pour éviter après que ça se termine en tragédie ».

Crédit photo: Haut-commissariat de la République

Une cinquantaine d’infractions a été relevée par les forces de l’ordre :

  • 19 infractions relatives aux équipements de sécurité
  • 11 conduites en état d’ivresse
  • 5 excès de vitesse
  • 5 infractions pour stupéfiants (détention ou conduite sous stupéfiant)
  • 4 défauts de permis
  • 2 pneus lisses
  • 1 non respect d’un feu rouge
  • 1 franchissement d’une ligne continue
  • 1 refus d’obtempérer

infos coronavirus