mercredi 12 août 2020
A VOIR

|

Un Polynésien parmi les finalistes du concours Tech4Islands Awards

Publié le

Publié le 25/06/2019 à 8:47 - Mise à jour le 25/06/2019 à 8:47
Lecture 4 minutes

Nous en parlions dans la Web Zone en avril dernier, le Tech4islands awards, premier concours francophone international pour faire émerger une technologie respectueuse de l’environnement, a été lancé.  Il a pour but de détecter des technologies à l’international, pouvant répondre aux problématiques des territoires insulaires et ayant un potentiel d’implantation en Polynésie.  

Les organisateurs ont dévoilé cette semaine les 12 finalistes sur 66 candidatures en provenance des quatre coins du monde : 10 pays, 5 territoires d’Outre-mer et 7 candidats de la Polynesian Tech, Communauté French Tech Polynésie. Le Jury de Présélection a désigné ce lundi matin les 12 demi-finalistes… dont un Polynésien, LeadBees Technologies. 
 
Lancé le 15 avril, le concours Tech4Islands Awards s’adressait aux startups, PME-PMI innovantes, Centres de Recherche et Universités à travers le monde, appelés à candidater jusqu’au 20 juin 2019.
 
Le public est appelé à voter pour son candidat favori via internet. Les 6 finalistes des Tech4Islands Awards seront ensuite départagés le 16 septembre au cours d’un Grand Oral par visioconférence devant le Jury Final, composé de personnalités nationales emblématiques de l’innovation et de la Tech For Good.
 
Le Grand Prix Tech4Islands Awards et le Prix Spécial Outremer seront remis aux lauréats lors du Digital Festival Tahiti qui se tiendra du 16 au 19 octobre 2019 à la Présidence de la Polynésie française.

Rédaction web 

Votez pour votre candidat favori sur le site web du Digital Festival Tahiti Vous avez jusqu’au 9 août pour exprimer votre choix qui comptera pour 10% de la note finale attribuée aux candidats pour désigner les 6 finalistes le 21 août prochain.

Les finalistes

  • Bioceanor (Économie Bleue – France) – Solution de station météo sous-marine connectée capable de mesurer en temps réel et par prédiction la pollution de l’eau, elle regroupe toutes les dernières innovations technologies de l’IoT, du BigData en passant par le Machine Learning.
     
  • Guinard Energies (Économie Circulaire – France) –  Solution de production d’électricité à partir des courants marins et fluviaux grâce à des hydroliennes marines et fluviales accélératrices du courant.
     
  • LeadBees Technologies (Économie Circulaire – Polynésie française) – Solution de gestion connectée des ruches : grâce à des capteurs installés dans la ruche, au contact direct de la colonie, et sur le rucher, LeadBees permet aux apiculteurs de surveiller les ruches à distance sans déranger les abeilles : état de santé et activité de la colonie, état de la production, météo, etc.
     
  • Liebearth (Économie Circulaire – France) – Solution d’arrosage connecté et intelligent, son système de capteur d’humidité connecté aux prévisions météo permet d’analyser la quantité d’eau dont les plantes et les cultures vont exactement avoir besoin, et d’en économiser jusqu’à 80%. Le tout fonctionne à l’énergie cinétique produite par l’eau dans les tuyaux.

 

  • Marine Tech (Économie Bleue – France) – Solution Helio, premier système au monde 100% autonome et recyclable, capable de produire de l’eau potable grâce à la seule énergie du soleil et à partir de tout type d’eau impropre à la consommation (eau de mer, forage, saumâtre, etc.).
     
  • Qista – EIT Climate-Kic (Innovation Publique – France) –  Solution de borne anti-moustique connectée, capable de monitorer et géolocaliser le niveau d’infestation d’une zone. La borne croise ces données avec les évolutions météos locales afin de permettre une anticipation des politiques sanitaires et permet de limiter le risque de transmission de maladies en éliminant les moustiques
  • SolarSPELL (Innovation Publique – États-Unis) – Solution de bibliothèques éducatives numériques hors ligne, alimentées par énergie solaire, qui ont vocation à être implantées dans les écoles et communautés où l’accès à l’Internet est limité.
     
  • STEPsol (Économie Circulaire – Corse) – Cette solution allie deux ressources naturelles : l’eau et le soleil. Elle propose un stockage innovant : une batterie hydraulique, solution rustique et robuste, sans produit chimique ni terres rares, alternative compétitive et pérenne aux batteries traditionnelles.
     
  • Sunny Care (Smart Tourisme – France) – Solution de borne interactive qui délivre des billes de crème solaire minérale tout en faisant de la prévention et de la recommandation d’indice solaire en fonction des UV du lieu où elle est implantée. Elle allie la prévention (cancer de la peau) et l’impact environnemental avec des crèmes non toxiques pour les récifs et la faune.
  • Visioon (Économie Bleue – Nouvelle-Calédonie) – Solution d’observation sous-marine en vidéo 360° et logiciel de traitement des vidéos automatisé permettant une optimisation de la gestion des ressources maritimes grâce à l’amélioration de la production et du recueil de données, sans aucun impact sur l’environnement.
  • Wello (Économie Circulaire – La Réunion) – Solution de triporteur nouvelle génération, léger et à énergie autonome. Doté d’une assistance électrique et de panneaux solaires à haut rendement, il transforme durablement les flux logistiques et les déplacements des citoyens, avec zéro émission de CO2.
  • Zéphir et Borée (Économie Bleue – France) – Solution de navires de transport bas-carbone grâce à un mix énergétique qui s’articule autour de l’utilisation de voiles automatisées d’un nouveau genre permettant de réduire de 20% à 50% la consommation en carburant du navire sans affecter sa vitesse d’exploitation et la fiabilité du transport.
Le Grand Prix Tech4Islands Awards et le Prix Spécial Outremer  

Grand Prix Tech4Islands Awards

  • Prix en numéraire de 8500 € (1 000 000 XPF)
  • Invitation au #DFT2019 à Tahiti du 16 au 19 octobre 2019, transport et hébergement pris en charge pour 2 représentants du Candidat
  • Participation au #DFT2019 : espace d’exposition + talk
  • Organisation d’un planning de rencontres avec les institutionnels et CEO des entreprises et groupes locaux
  • Espace d’exposition au Festival FUTUR.E.S 2020 à Paris, offert par Cap Digital
  • Masterclass d’une journée animée par CONNECT, by CNES pour s’initier aux solutions spatiales et à leurs usages et applications sociétales
  • Mentoring par Korelya Capital, fonds d’investissement fondé par Fleur Pellerin
  • Couverture médiatique par L’Usine Digitale, Le Journal du Geek et Outremers 360°

 
Prix spécial Outremer by Tech4Islands

  • Prix en numéraire de 5000 € (600 000 XPF) 
  • Invitation au #DFT2019 à Tahiti du 16 au 19 octobre 2019, transport et hébergement pris en charge pour 2 représentants du Candidat
  • Participation au #DFT2019 : espace d’exposition + Talk
  • Organisation d’un planning de rencontres avec les institutionnels et CEO des entreprises et groupes locaux
  • 3 mois d’incubation gratuite au sein de l’accélérateur Outre-mer Network à Station F, à Paris
  • Mentoring par Korelya Capital, fonds d’investissement fondé par Fleur Pellerin
  • Couverture médiatique par L’Usine Digitale, Le Journal du Geek et Outremers 360°
 

 

 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les partenaires sociaux sollicitent une rencontre avec les autorités...

Les représentants des centrales syndicales salariales et patronales se sont réunis, en milieu de matinée, au Conseil économique social environnemental et culturel. Ils disent être inquiets de la situation sanitaire du Pays et réclament une rencontre ce jour avec le gouvernement et le représentant de l'État...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV