vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Un nouveau projet pour le terminal croisières

Publié le

Publié le 14/01/2019 à 12:58 - Mise à jour le 14/01/2019 à 12:58
Lecture 1 min.

Lors du séminaire gouvernemental du mois de juillet 2018, le gouvernement a estimé que le projet revu de terminal croisières présenté par le Port Autonome de Papeete était trop coûteux et a préconisé d’arrêter le processus en cours pour revenir sur une enveloppe prévisionnelle de 600 millions Fcfp.
 
Un groupe de travail placé sous l’autorité d’Albert Le Caill et comprenant le directeur du port, les représentants des ministères concernés, la mairie de Papeete ainsi que le représentant des usagers de la croisière a ainsi été constitué afin de présenter de nouvelles propositions.
 
Ce lundi matin, Albert Le Caill a ainsi présenté au gouvernement les résultats des réflexions pour la construction d’un bâtiment sur le site de l’ancien office du tourisme, privilégiant le dégagement visuel  vers la mer, avec possibilité d’extension.
 
La réflexion porte également sur la possibilité de faire un parking souterrain, le parking transitoire actuel remportant un grand succès. A ce stade, le conseil des ministres se laisse encore un temps de réflexion, notamment pour ce qui concerne la création du parking.

(communiqué de presse)

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.