vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Pointe des pêcheurs : un nouveau projet immobilier inquiète les riverains

Publié le

Alors qu'elle vient à peine d'être lancée, l'étude d’impact d’un projet immobilier dans une servitude de la pointe des pêcheurs à Punaauia inquiète les habitants de la zone concernée qui s’y opposent.

Publié le 20/09/2019 à 14:23 - Mise à jour le 20/09/2019 à 14:45
Lecture < 1 min.

Alors qu'elle vient à peine d'être lancée, l'étude d’impact d’un projet immobilier dans une servitude de la pointe des pêcheurs à Punaauia inquiète les habitants de la zone concernée qui s’y opposent.

Le projet prévoit la construction d’une résidence appelée « Le Club des Sages ». Le bâtiment comprendrait 132 appartements sur 5 niveaux avec 316 places de parking sur deux niveaux, en sous-sols. La parcelle sur laquelle doit être implantée la résidence se situe au fond de la servitude Gueirard, en bordure de la rivière de la Punaruu, non loin de la caserne de gendarmerie de Punaauia.

Pour les riverains de la place, cette résidence pourrait provoquer beaucoup de désagréments. Sur le cahier de doléances disponible à la mairie de Puunauia, on trouve déjà une trentaine de réactions contre le projet. Toutes mettent en avant les mêmes problèmes : il y aura trop de bruit, la tranquillité du quartier sera menacée, il n’y aura plus d’intimité ou encore circulation que cela pourrait entraîner.

Les opposants au projet auraient prévu de se réunir samedi 21 septembre pour former une association. Ils ont jusqu’au 12 octobre, date limite de l’étude d’impact, pour manifester leur opposition.

Article précédentJurassic World
Article suivantNescafé Star BYD Song : Teiho

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.