mercredi 27 octobre 2021
A VOIR

|

Un nouveau groupe électrogène pour Rikitea

Publié le

Les deux groupes électrogènes qui alimentent Rikitea aux Gambier sont tombés en panne mercredi, entrainant un black-out sur toute l’ile. L’une des machines a pu redémarrer hier, mais l’autre ne fonctionne toujours pas. Le maire de la commune a alors alerté le pays. Un groupe de 400 KVA appartenant à la société EDT a été chargé ce samedi sur le navire Taporo.

Publié le 25/09/2021 à 15:31 - Mise à jour le 25/09/2021 à 15:31
Lecture < 1 min.

Les deux groupes électrogènes qui alimentent Rikitea aux Gambier sont tombés en panne mercredi, entrainant un black-out sur toute l’ile. L’une des machines a pu redémarrer hier, mais l’autre ne fonctionne toujours pas. Le maire de la commune a alors alerté le pays. Un groupe de 400 KVA appartenant à la société EDT a été chargé ce samedi sur le navire Taporo.

La cargaison est partie exceptionnellement ce matin à destination des Gambier. L’appareil servira à remplacer la machine défaillante sur place. Une équipe technique se rendra sur place mardi prochain pour identifier la panne et raccorder le nouveau groupe. Les autorités du Pays étaient présentes pour assister à la livraison du groupe électrogène.

“Ce qu’il faut savoir, c’est que depuis mercredi, mais aussi depuis vendredi, un des groupes sur l’île de Rikitea s’est remis en marche, mais ne permet, effectivement, de desservir qu’une partie de l’île et vous connaissez les conséquences pour les magasins etc. où les frigo, où plus rien ne marche… Les conséquences sur le plan économique sont quand même importants. Donc mardi, un technicien partira sur Mangareva pour tenter de faire un diagnostic sur les groupes et surtout sur le groupe qui est complètement arrêté aujourd’hui pour voir s’il y a possibilité de le remettre en route, sinon le branchement de celui-ci interviendra immédiatement et il part pour cette mission” a déclaré Edouard Fritch, président de la Polynésie française.

Rédigé par

infos coronavirus