samedi 1 octobre 2022
A VOIR

|

Un nouveau fournisseur d’électricité pour les Raromatai dès le 1er avril

Publié le

Aux îles Sous-le-Vent, les maires de Huahine, Taputapuatea, Tumaraa et Tahaa, sont bien décidés à gérer la production et la distribution de l'électricité à compter du 1er avril. Un changement qui inquiète la population des 4 communes concernées, notamment le millier d’abonnés au "cash power", un système de distribution en prépayé qui nécessite un logiciel de facturation spécifique.

Publié le 16/02/2022 à 19:12 - Mise à jour le 17/02/2022 à 10:25
Lecture 2 minutes

Aux îles Sous-le-Vent, les maires de Huahine, Taputapuatea, Tumaraa et Tahaa, sont bien décidés à gérer la production et la distribution de l'électricité à compter du 1er avril. Un changement qui inquiète la population des 4 communes concernées, notamment le millier d’abonnés au "cash power", un système de distribution en prépayé qui nécessite un logiciel de facturation spécifique.


Le 1er avril prochain, EDT ne fournira plus l’électricité dans les communes de Tumaraa, Taputapuatea, Huahine et Tahaa. C’est la SPL (Société Publique Locale) Te uira api no Raromatai présidée par Marcelin Lisan, maire de Huahine, qui prendra le relais. Plus de 7 000 abonnés sont concernés par ce prochain changement.

Comme le prévoit le contrat de concession, l’ensemble des 26 salariés d’EDT répartis dans les quatre concessions concernées, devraient rester en poste pour assurer la continuité de la distribution d’énergie. Mais l’inquiétude gagne surtout les utilisateurs du système prépayé “cash power”, soit près de 1 200 abonnés sur Tumaraa et Taputapuatea.

“On va arrêter la distribution du ‘cash power’ à partir de fin février. Début mars, il faudra aller à EDT en ville. Et ceux en ville, couperont à partir du 31 mars” indique Vanessa Temahahe, distributeur de courant “cash power”

Autre changement au niveau des offres de service : si un client a une facture d’électricité à régler sur Tahiti, il devra désormais se rendre à sa banque pour effectuer les démarches.

Pour l’heure, la société EDT a suspendu ses interventions de terrain pour inventaire. Rebasculer en ligne directe n’est donc plus envisageable.

Pour éviter de se retrouver dans le noir le 1er avril, à Raiatea, les maires et les agents d’EDT recommandent aux abonnés d’acheter suffisamment d’électricité pour tenir deux à trois mois, le temps que la SPL mette en place un nouveau système informatique pour le “cash power”.

infos coronavirus