jeudi 18 août 2022
A VOIR

|

Un nouveau commandant à la base navale de Papeete

Publié le

Le capitaine de frégate, Pierrick Bodin, a officiellement pris ses fonctions ce vendredi matin. Dans son discours, il s’est adressé à ses marins comme à un équipage. Il a rappelé les missions de la Marine nationale : le soutien aux navires, mais aussi préparer l’arrivée des nouveaux patrouilleurs.

Publié le 22/07/2022 à 14:36 - Mise à jour le 22/07/2022 à 15:53
Lecture 2 minutes

Le capitaine de frégate, Pierrick Bodin, a officiellement pris ses fonctions ce vendredi matin. Dans son discours, il s’est adressé à ses marins comme à un équipage. Il a rappelé les missions de la Marine nationale : le soutien aux navires, mais aussi préparer l’arrivée des nouveaux patrouilleurs.

Les 140 hommes et femmes de la base navale, marins et civils, suivront les ordres de leur nouveau commandant : Pierrick Bodin prend officiellement ses nouvelles fonctions. Ce matin, en présence de son prédécesseur et du commandant des forces armées en Polynésie, il a rappelé les enjeux à venir au sein de la base navale avec, notamment, l’arrivée des nouveaux patrouilleurs. Ces sentinelles des mers permettront à la Marine nationale de doubler ses capacités de surveillance sur la ZEE (Zone Économique Exclusive) : “On continue de faire notre mission : soutenir. Mais c’est un défi, parce qu’on a des bateaux modernes qui arrivent, avec de plus grandes capacités, à aller plus loin et plus longtemps. Et il faut qu’on soit en capacité de les soutenir, de les préparer, les réparer, et leur permettre les meilleures dispositions possibles pour faire leurs missions” indique le nouveau capitaine.

La situation de la région indopacifique entre aussi en compte dans les missions de soutien de la Marine nationale en Polynésie et dans le Pacifique. Le renouvellement de la flotte s’inscrit dans ce sens. Le Bougainville, qui est pourtant un bâtiment récent sera dans moins de 10 ans, un des plus vieux de la flotte.

Le capitaine de vaisseau Bruno Lacroix, commandant sur le départ. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Bruno Lacroix, commandant sur le départ, est affecté à Toulon dans l’Hexagone. Il servira au sein de l’État-major de la force d’action navale qui regroupe tous les navires de surface de la Marine nationale : “Il faut qu’on se prépare à accueillir ces nouveaux navires, beaucoup plus modernes et mieux équipés en adaptant nos infrastructures. Il va y avoir ici des investissements massifs financiers pour remettre à niveau nos infrastructures, les réseaux électriques, informatiques, de protection, parce qu’on est aussi là pour assurer la protection du site, et les infrastructures portuaires avec un nouveau quai qui va être construit dans la partie nord côté Motu Uta de la base navale”.

Lors de la cérémonie organisée ce matin (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Affecté pour la première fois en Polynésie, le nouveau commandant de la base navale compte poursuivre l’action de l’État en mer comme l’a fait son prédécesseur, et notamment en cas de pollution maritime. L’an passé, la Marine nationale est intervenue à deux reprises pour évaluer et sécuriser des épaves échouées sur deux atolls des Tuamotu : Anuanuronga et Arutua.

Au cours de sa carrière, Pierrick Bodin a effectué plusieurs missions d’assistance et de dépollution de navires dont celle de l’Erika en 1999.

infos coronavirus