Un mois pour dire « Aita » au tabac

Publié le

Un mois pour arrêter de fumer. La direction de la Santé lance une nouvelle édition du challenge "Aita tabac".

Publié le 31/05/2023 à 15:31 - Mise à jour le 01/06/2023 à 11:11

Un mois pour arrêter de fumer. La direction de la Santé lance une nouvelle édition du challenge "Aita tabac".

Selon une enquête de santé datée de 2010, 41% de la population polynésienne âgée de 18 à 65 ans consomme du tabac, dont 34% quotidiennement. Parmi ces fumeurs, les 2/3 exprimaient la volonté d’arrêter de fumer.

La consommation de tabac est un facteur de risque majeur de maladies cardiovasculaires et respiratoires, de plus de 20 types ou sous-types de cancers différents et de nombreuses autres affections, rappelle l’Organisation mondiale de la santé.

Depuis l’année dernière, une plateforme en ligne dédiée à l’information sur le sevrage tabagique est disponible.

– PUBLICITE –

L’idée du challenge, sur un mois, n’est pas nouvelle. En 1970, déjà, dans la ville de Randolph dans le Massachusetts aux Etats-Unis, une journée sans tabac voyait le jour. Le concept de journée sans tabac s’est ensuite développé quelques années plus tard à l’échelle d’un État (Minnesota), puis à l’échelle mondiale avec la journée mondiale sans tabac du 31 mai portée par l’OMS.

C’est en 2012 que les Britanniques ont formalisé le mois sans tabac appelé « Stoptober » (contraction de « stop » et « october »). L’idée a ensuite été reprise par les Français sous la forme du Mois sans tabac en 2016. Ces rendez-vous communautaires, regroupant notamment en France plus de 162 012 participants en 2022, sont devenus récurrents et se sont inscrits dans le paysage de la lutte contre le tabagisme.

L’expérience et les études montrent que plus on arrête le tabac longtemps, moins on a de risques
de rechuter. Ainsi, il a été mesuré que les chances d’arrêter de fumer sont multipliées par 5
lorsqu’on arrête de consommer du tabac pendant 28 jours.

Au fenua, le prochain mois sans tabac se déroulera du 1er au 31 juillet. Pour participer, il est déjà possible de s’inscrire sur la plateforme aita-tabac.pf en remplissant un questionnaire. L’inscription donne accès à un bon permettant de récupérer un kit contenant le programme des 30 jours sans tabac, mais aussi d’autres supports d’information et « des petites surprises pour rester motivé(e) », promet la direction de la santé, dans un communiqué. Le kit sera accessible dans les points de distribution de la direction de la Santé, la dernière semaine de juin.

Dernières news