lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Un jeûne pour se rapprocher du Christ

Publié le

RELIGION - En ce début de week-end Pascal, la communauté protestante maohi commémore aussi la mort du Christ. Aujourd’hui les paroisses ont célébré le culte en jeûnant de 8h00 à 14h00.

Publié le 19/04/2019 à 12:57 - Mise à jour le 18/06/2019 à 10:24
Lecture < 1 min.

RELIGION - En ce début de week-end Pascal, la communauté protestante maohi commémore aussi la mort du Christ. Aujourd’hui les paroisses ont célébré le culte en jeûnant de 8h00 à 14h00.

Comme dans toutes les paroisses protestantes maohi, les fidèles de Papara ont jeûné six heures aujourd’hui. Pas de nourriture, pas de boissons, pas de cigarettes, pas de mauvaises pensées. Pour les adultes, il s’agit avant tout, d’un moment intime avec le créateur.

Pour les quelques jeunes présents ce matin, le jeûne collectif est un moment de se rappeler, l’œuvre de la croix. « Ce jeûne est très important, parce qu’il s’agit d’une pensée envers Jésus qui s’est sacrifié pour nous et moi comme d’autres jeunes, venons ici pour le remercier et montrer notre amour pour lui. C’est très important. » assure Mataiao Paa, moniteur école de Dimanche et secrétaire jeunes UCJG.

Selon le porte-parole de la paroisse de Papara, le jeûne collectif aurait été instauré dans les paroisses protestantes, au temps où le pasteur Marurai Utia était président de l’Eglise protestante. Son objectif à l’époque, militer pour l’arrêt des essais nucléaires. « C’était à cause des essais nucléaires dans notre pays,  c’est pour cela que notre église avait mis en place ce jeûne en espérant que cela allait diminuer. Et même si aujourd’hui les essais nucléaires ont cessé sur  Maohi Nui, il y a encore cette pollution atomique et ses conséquences qui sont toujours là. » confie Rémy Teuahau, porte-parole de la paroisse protestante de Papara qui compte près de 3 000 fidèles.

REPORTAGEThierry Teamo

infos coronavirus