lundi 16 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

Un internat au lycée Diadème d’ici septembre 2024

Publié le

COMMUNIQUÉ - L’État et le Pays investissent 528 millions de Fcfp pour la construction d’un internat au lycée Diadème de Pirae, dont son ouverture est prévue pour la rentrée de septembre 2024.

Publié le 14/02/2022 à 15:17 - Mise à jour le 14/02/2022 à 15:17
Lecture < 1 min.

COMMUNIQUÉ - L’État et le Pays investissent 528 millions de Fcfp pour la construction d’un internat au lycée Diadème de Pirae, dont son ouverture est prévue pour la rentrée de septembre 2024.

Le lycée Diadème de Pirae, polyvalent par ses formations, accueille les élèves de l’ensemble de la Polynésie. Les élèves en provenance des autres îles que Tahiti, souvent issus de milieux plus modestes, sont hébergés dans des internats désormais vétustes et inadaptés à des conditions d’accueil propices à la réussite scolaire.

Le projet porté par le ministère en charge de l’éducation et présenté par la Polynésie française prévoit la construction d’un bâtiment d’internat de 120 places qui répond à un double objectif :
– offrir aux élèves de bonnes conditions d’accueil en internat, et ainsi améliorer leurs conditions de travail, de vie, et par conséquent leurs performances scolaires ;
– engager un programme de réhabilitation des anciens internats de l’établissement.

À travers ce projet qui s’inscrit dans un programme de rénovation des internats lancé il y a plusieurs années avec notamment des réalisations comme la construction de l’internat de la cité scolaire de Faa’a, l’extension de l’internat du lycée professionnel de Mahina ou la réhabilitation de l’internat du collège de Atuona, l’État et le Pays entendent donner aux élèves internes les moyens de s’épanouir tant sur le plan individuel que sur le plan scolaire et de lutter ainsi contre l’absentéisme et le décrochage scolaire.

Le financement de l’investissement est assuré de manière partenariale, à 50% par l’État via l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine dans le cadre du programme d’investissement d’avenir – internats d’excellence, soit une participation de l’État à hauteur de 264 millions de francs pour un investissement global de 528 millions de Fcfp. Le Pays assure de son côté le financement des 50% complémentaires, soit également 264 millions de Fcfp. Le début des travaux est prévu pour septembre 2022, pour une durée de 20 mois.

L’ouverture de l’internat est prévue à la rentrée de septembre 2024

infos coronavirus