jeudi 6 mai 2021
A VOIR

|

Un incubateur de projet pour inciter les jeunes à entreprendre

Publié le

Publié le 24/10/2016 à 13:22 - Mise à jour le 24/10/2016 à 13:22
Lecture < 1 min.

Cet incubateur sera destiné aux porteurs de projets à potentiel. La CCISM leur mettra à disposition durant 6 à 12 mois des moyens modernes (connexion en très haut débit, wi-fi, espaces de travail, bureaux) pour aider les startups, porteurs de projet et TPE à réussir leurs projets.
L’accès au PRISM se fera au travers d’un processus de sélection. Au-delà de la faisabilité du projet, le porteur de projet devra proposer une solution innovante à un besoin concret et justifier d’un certain état d’avancement dans le prototypage de son produit ou service.

Au travers de cet incubateur, la CCISM souhaite contribuer au développement de la société polynésienne. La CCISM souhaite au travers de ce nouveau dispositif avoir un impact à 2 niveaux :
– Inciter les jeunes à entreprendre et se lancer
– Accompagner les projets de startups les plus prometteurs

MakeSense accompagnera la CCISM dans les premières actions à mettre en place pour favoriser la mise en place de l’incubateur dans l’écosystème local en rencontrant des étudiants, des entrepreneurs locaux, des partenaires. Dans un deuxième temps, l’équipe du PRISM sera formée à Paris pour intégrer les bonnes pratiques, apprendre à sélectionner les projets et les accompagner, à animer des sessions de travail. Dans un troisième temps, un membre de MakeSense Paris viendra lors du lancement du PRISM à la CCISM courant du premier trimestre 2017. C’est à cette période que l’incubateur devrait être lancé. 
 

Rédaction web

infos coronavirus