lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Un dépistage pour sensibiliser la population au diabète

Publié le

SANTE - Dans le cadre de la lutte contre le diabète et l’obésité, l’association des diabétiques et obèses de Polynésie avec le soutien du Rotary club de Papeete a organisé ce samedi sa première journée de dépistage gratuit du diabète à Carrefour Arue. L’objectif est de continuer à informer et à sensibiliser le public à cette maladie.

Publié le 27/04/2019 à 14:10 - Mise à jour le 18/06/2019 à 10:34
Lecture 2 minutes

SANTE - Dans le cadre de la lutte contre le diabète et l’obésité, l’association des diabétiques et obèses de Polynésie avec le soutien du Rotary club de Papeete a organisé ce samedi sa première journée de dépistage gratuit du diabète à Carrefour Arue. L’objectif est de continuer à informer et à sensibiliser le public à cette maladie.

En Polynésie, 40% de la population est atteinte d’obésité et 30% touchée par l’hypertension. Ces deux fléaux entrainent de facto l’augmentation du diabète qui touche aujourd’hui 15 à 20% de la population du fenua.

A ce rythme- là, c’est la moitié des polynésiens qui risque d’être diabétique en 2050 et c’est la raison pour laquelle, l’association des diabétiques et obèses de Polynésie intensifie ses actions de prévention, avec notamment le dépistage du diabète dans lieux publics.

« Des infirmières sont présentes avec un médecin pour donner des explications aux personnes qui viennent se faire dépister. Le problème est que les gens ne viennent pas s’informer, surtout les jeunes qui ne font pas trop attention à la maladie et à leur alimentation. C’est pour cela que sommes présents aujourd’hui, pour sensibiliser la population à cette maladie qui est tout de même assez grave. » précise Lydia Pua, présidente de l’association des diabétiques et obèses de Polynésie.

Aujourd’hui, plus de 500 personnes se sont fait dépister du diabète à Arue. C’est le premier moyen pour détecter si l’on est atteint ou pas de cette maladie. Le taux de glycémie doit être compris entre 0,80 et 1,26 gramme par litre de sang, à jeun.

Pauline Mohi est venue se faire dépister, et pour elle c’est important. « J’ai 0.96 gr et c’est une bonne nouvelle, cela prouve que je n’ai pas le diabète. Chaque fois qu’il y a un dépistage, je le fais. Je fais attention à ce je mange, fruits, légumes et poisson et surtout, je ne bois pas de soda. »

L’association des diabétiques et obèses de Polynésie, compte parmi ses bénévoles, des professionnels de santé. Le public peut ainsi bénéficier de précieux conseils. « Les gens sont sensibles au diabètes, mais souvent il ne font pas attention à ce qu’il mange. certains boivent beaucoup de soda alors qu’ils feraient mieux de boire de l’eau. On nous demande ce qu’il faut faire pour éviter la maladie, on leur donne toujours les mêmes conseils. Manger pas trop sucré, pas trop gras et ni trop salé, et surtout de l’activité physique comme la marche. » précise Taiho Teiefitu, Infirmière retraitée.

Demain dimanche, l’association des diabétiques et obèses de Polynésie poursuit ces dépistages du diabète gratuitement à carrefour Arue, de 6h00 à 12h.

REPORTAGEThierry Teamo

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.