samedi 25 septembre 2021
A VOIR

|

Un colloque sur le foncier, fin septembre à l’Université

Publié le

Un colloque intitulé "La terre en Polynésie - La propriété foncière à l’épreuve des liens de parenté" sera organisé les 23 et 24 septembre prochains à l’Université de la Polynésie française (UPF).

Publié le 21/07/2021 à 16:19 - Mise à jour le 21/07/2021 à 16:19
Lecture < 1 min.

Un colloque intitulé "La terre en Polynésie - La propriété foncière à l’épreuve des liens de parenté" sera organisé les 23 et 24 septembre prochains à l’Université de la Polynésie française (UPF).

Ce colloque organisé par l’UPF, en partenariat avec la Vice-présidence, ministère en charge des Affaires foncières, sera une plateforme de réflexion et de parole tournée autour de la question foncière. Il est prévu la participation d’experts renommés du Pays et de métropole tels que le professeur Grimaldi et le professeur Fulchiron, actuellement conseiller à la Cour de cassation.

Le Vice-président porte un grand intérêt à sa réussite et invite notamment les organismes professionnels et associatifs concernés par la matière foncière ainsi que les étudiants en droit de l’UPF à y participer.

Les autres sujets au compte-rendu du conseil des ministres :

– Maintien du prix des hydrocarbures au 1er août
– Accord de coopération entre la Polynésie française et le Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM) concernant le maintien en conditions opérationnelles du réseau de marégraphes
– Obligation d’emploi des travailleurs handicapés: moratoire sur le paiement de la participation financière des employeurs et exonération en cas de circonstances exceptionnelles
– Subvention en faveur d’associations et de fédérations sportives
– Les artisans participent au Festival Tahiti ti’a mai
– Evolution des conditions d’entrée en Polynésie française
– Subventions de fonctionnement en faveur d’établissements publics d’enseignement de la Polynésie française
– Subventions de fonctionnement et d’exploitation en faveur des Directions des enseignements privés Catholique, Protestant et Adventiste, et de Te Pu O Te Mata Ora

Rédigé par

infos coronavirus