vendredi 7 mai 2021
A VOIR

|

Un cas de variant anglais à Rangiroa

Publié le

La commune de Rangiroa annonce ce dimanche qu’un cas confirmé de variant anglais a été recensé dans la commune.

Publié le 14/02/2021 à 13:47 - Mise à jour le 15/02/2021 à 9:33
Lecture < 1 min.

La commune de Rangiroa annonce ce dimanche qu’un cas confirmé de variant anglais a été recensé dans la commune.

Il s’agit du second cas de variant britannique au fenua. Le premier cas avait été détecté le 6 février par les scientifiques de Malardé, sur un fonctionnaire polynésien de retour de métropole. 

Dans son communiqué, la commune de Rangiroa ne donne aucune précision sur l’origine de ce nouveau cas de variant. Contacté, le maire, qui se dit « très en colère », explique que le rapatriement de cette personne vers Tahiti a été demandé. À son retour à Tahiti, cette personne a été contrôlée mais n’aurait pas observé les 4 jours d’isolement dans l’attente des résultats de son test.

Lire aussi – Covid-19 : un cas de variant britannique confirmé en Polynésie

« Les variants ont une plus forte contagiosité (…) La létalité n’est pas forcément plus importante, expliquait mercredi dernier lors d’un point presse, Hervé Varet, directeur de l’Institut Louis Malardé. Ce qui est important c’est qu’il faut identifier les variants et continuer l’isolement. (…) Sur toutes les personnes de retour de voyage et à l’isolement, on fera systématiquement une recherche de variant sur les cas positifs. »

L’arrivée du variant britannique au fenua ne change rien à la campagne de vaccination en cours : « Notre stratégie vaccinale pour l’instant est basée sur le vaccin Pfizer et sur le vaccin Moderna. Les deux sont réputés efficaces contre les variants. Donc pour l’instant notre stratégie vaccinale n’est pas mise en danger », a assuré le ministre de la Santé Jacques Raynal.

infos coronavirus