fbpx
vendredi 28 février 2020
A VOIR

|

Turama : Parcoursup, ouverture de la plateforme le 22 janvier

Publié le

Mercredi 22 janvier, tous les élèves de Terminale devront constituer leur dossier sur la plateforme Parcoursup. Il n’y a pas de nouveauté cette année, mais attention vous n’aurez que jusqu’au 12 mars pour valider vos choix. Nous nous sommes rendus dans un des établissements où le suivi des élèves a été des plus efficace : au lycée Samuel Raapoto.

Publié le 21/01/2020 à 10:11 - Mise à jour le 22/01/2020 à 11:46
Lecture 2 minutes

Mercredi 22 janvier, tous les élèves de Terminale devront constituer leur dossier sur la plateforme Parcoursup. Il n’y a pas de nouveauté cette année, mais attention vous n’aurez que jusqu’au 12 mars pour valider vos choix. Nous nous sommes rendus dans un des établissements où le suivi des élèves a été des plus efficace : au lycée Samuel Raapoto.

L’année dernière, au lycée Samuel Raapoto, 100% des élèves de Terminale inscrits sur Parcoursup ont obtenu une réponse favorable pour leurs études supérieures. Ce sont les équipes pédagogiques qui préparent les élèves pour leur orientation et les aident à saisir leurs vœux. “La personne qui gère Parcoursup dans chaque établissement a la possibilité de voir où en sont les élèves. Donc ça nous permet de pouvoir intervenir au fur et à mesure pour aller relancer les élèves qui ne sont pas inscrits, savoir pourquoi ils ne se sont pas inscrits etc., de manière à ce qu’on n’arrive pas le 12 mars avec des élèves non inscrits sur Parcoursup, et parce qu’ils ont oublié les choses” explique Sophie Nejin, conseillère en orientation au lycée Samuel Raapoto.

Outre les conseillers en orientation, les professeurs principaux suivent les élèves à chacune des étapes. Par rapport aux problématiques rencontrées en métropole, Parcoursup a bien mieux fonctionné en Polynésie. Pour les filières générales, par exemple, 98% des élèves ont obtenu des propositions d’admission. “En moyenne, on est quasiment à 80% en comptant les bacheliers professionnels et technologiques, donc est même dans voire au-dessus de la moyenne nationale. Après, comme tous les ans, il y a des petits ratés, mais qui sont des ratés individuels. C’est-à-dire, des candidats qui oublient de valider, de candidater, de répondre… La cellule au niveau du département d’orientation gère alors dans un premier temps toutes ces demandes : est-ce qu’on peut annuler, est-ce qu’on peut valider, est-ce qu’on peut retrouver le mot de passe etc. Et quand vraiment il y a un gros problème technique, ce qui est très rare, on en réfère à la maîtrise d’œuvre à Toulouse au niveau national” nous dit Moeragi Rey, référente Parcoursup en Polynésie française.

Le raté le plus fréquent des années précédentes était le mot de passe oublié. Mais pour y remédier, il est possible de s’adresser au département d’insertion et d’orientation ou d’aller sur le site education.pf. Il y a également des guides en français et en tahitien.

REPORTAGESam Teinaore

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X