mardi 15 juin 2021
A VOIR

|

Tubuai : l’exercice biennal Marara s’est achevé samedi

Publié le

Il devait initialement se tenir aux îles Cook. L’exercice biennal Marara s’est achevé samedi dans l’archipel des Australes, en présence d’une délégation conduite par le contre-amiral Rey. Sur place, plusieurs cérémonies se sont succédées, dont celle commémorant la victoire des Alliés sur l’Allemagne Nazie.

Publié le 10/05/2021 à 16:50 - Mise à jour le 10/05/2021 à 16:50
Lecture 2 minutes

Il devait initialement se tenir aux îles Cook. L’exercice biennal Marara s’est achevé samedi dans l’archipel des Australes, en présence d’une délégation conduite par le contre-amiral Rey. Sur place, plusieurs cérémonies se sont succédées, dont celle commémorant la victoire des Alliés sur l’Allemagne Nazie.

Le ciel était nuageux à Tubuai où l’exercice biennal Marara s’est achevé samedi, lors de la journée de commémoration du 8 mai 1945. Au pas de course, la délégation a commencé sa visite par une cérémonie au monument aux morts, avec un hommage rendu à deux marsouins originaires de l’île, morts au combat en Lybie. Bref passage sous le chapiteau communal ensuite, où le tavana et ses administrés ont été remerciés pour l’accueil réservé aux forces armées, récompensant au passage les anciens combattants de l’île.

Après le débriefing de l’opération avec la troisième compagnie du RSMA, le contre-amiral a tenu à rencontrer la famille de Tanerii Mauri, mort pour la Nation en décembre dernier. Marquant la fin de l’exercice Marara, la cérémonie de clôture s’est accompagnée d’une remise de décoration militaires et de démonstrations dynamiques. L’occasion pour le commandant supérieur des forces armées en Polynésie, Jean-Mathieu Rey, de dresser le bilan de l’exercice.

« La cérémonie de clôture s’est accompagnée d’une remise de décoration militaires et de démonstrations dynamiques ». (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« On est content d’avoir réalisé cet exercice dans des circonstances qui sont proches de la réalité avec une météo difficile, un relief aussi qui est pas facile. La population est toujours aussi accueillante […]. Premier point positif : la réussite de cet exercice qui est important pour la France dans le Pacifique Sud, être capable d’apporter assistance aux populations. Cette année nous étions seuls, nous étions en national à cause du virus. Les Australiens et les Néo-Zélandais, du fait des contraintes pour accéder au territoire, ont décommandé. Mais habituellement, on s’entraîne avec eux ».

Les effectifs déployés sur place quitteront peu à peu Tubuai. Une partie s’emploiera d’abord à des opérations de rénovation, de défrichage et de peinture en faveur de la commune.

infos coronavirus