A VOIR

|

Tuamotu : bientôt un abri de survie à Kauehi

Publié le

Kauehi, l’île voisine de Raraka, a aussi reçu la visite de la délégation du Pays et de l’Etat. L’occasion pour la population d’assister au lancement des travaux de l’abri cyclonique, qui accueillera la mairie de l’atoll. L’atoll, en plein développement, multiplie les projets pour fournir, lui aussi, un meilleur cadre de vie à sa population. Sans pour autant dénaturer le cadre authentique qui le caractérise.

Publié le 19/10/2022 à 9:52 - Mise à jour le 19/10/2022 à 12:24
Lecture 2 minutes

Kauehi, l’île voisine de Raraka, a aussi reçu la visite de la délégation du Pays et de l’Etat. L’occasion pour la population d’assister au lancement des travaux de l’abri cyclonique, qui accueillera la mairie de l’atoll. L’atoll, en plein développement, multiplie les projets pour fournir, lui aussi, un meilleur cadre de vie à sa population. Sans pour autant dénaturer le cadre authentique qui le caractérise.

Un an et demi qu’elle n’avait pas reçu de visite officielle : Kauehi attendait la délégation pour poser la première pierre de son abri anticyclonique, dont les travaux devraient s’achever en 2025. Une structure solide comme on en trouve peu dans la commune… En cas de tempête, l’île est vulnérable. “Des fois on voit la houle par dessus les cocotiers. Ça passe dans le petit lagon et ça fait peur c’est vrai”, reconnait Ririfatu, habitant de l’île.

“C’est vrai qu’à l’époque de nos ancêtres, vers les années 1910, nous avons connu des événements tragiques, des cyclones successifs. Et beaucoup de nos habitants n’avaient pas d’endroit où s’abriter. Ils étaient accrochés à des cocotiers”, raconte le Père Abraham Meitai.

D’autres investissements sont attendus par la population, pour moderniser le cadre de vie. Pour Tiaihau, habitant de l’île, “ce qui nous manque c’est l’abri de survie. Après, c’est notre quai. Très important. Ensuite, la continuité de notre route vers l’aéroport .”

“Nous avons besoin d’une route, d’un plateau sportif pour notre jeunesse, et plein d’autres choses, estime quant à elle Mathilda Tuua, une élue. De citernes d’eau, parce qu’aujourd’hui Kauehi n’est pas encore capable de fournir de l’eau potable à la population”

Comme à Raraka, une amélioration de la distribution en électricité est prévue. “Kauehi fait partie des iles éligibles au fonds de transition et donc nous allons prioriser sur les trois ans à venir, les investissemehnts dans ce domaine”, annonce le ministre de l’Economie Yvonnick Raffin.

Mais si Kauehi espère se développer, sa population souhaite préserver son caractère authentique. “Ils sont loin de la société de consommation, ils sont loin d’être européanisés comme nous dans nos centres. Ici on retrouve un mana, remarque le président Edouard Fritch. Il y a un esprit des îles que l’on retrouve et dans lequel on a envie de s’immerger un peu plus. Tout est cool ici comme on dit.”

Contrainte par l’indivision, la population espère l’intervention des autorités pour accélérer le rythme de construction des logements. Des logements sociaux devraient voir le jour sur la route de l’aéroport.