jeudi 4 juin 2020
A VOIR

|

Trop de patentés, loi sur le harcèlement… : la CPME souhaite une réforme du travail

Publié le

Publié le 04/10/2018 à 15:18 - Mise à jour le 04/10/2018 à 15:18
Lecture 2 minutes

700 entreprises sont actuellement adhérentes à la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME) en Polynésie française.  Et chez les patrons des petites et moyennes entreprises du fenua, l’inquiétude monte.« On voit de plus en plus d’entrepreneurs devant les tribunaux. Les règles s’alourdissent alors qu’il faut les alléger » déclare Christophe Plee, président de la CPME. « Nous avons soumis un certain nombre de propositions au vice-président, et des mesures d’allègement du code du travail au ministre du Travail »  ajoute-t-il.

>>> Lire aussi : Vidéo – Nouvelle cotisation patronale de 0,75% dès 2019 : la CPME réagit

Parmi les propositions : une modification, voire une précision de la loi du Pays Levy Agami sur le harcèlement.« Même si c’est un salarié qui harcèle un autre salarié, c’est le chef d’entreprise qui sera de toute façon coupable (…) Il y a des vrais dangers pour les chefs d’entreprise en Polynésie aujourd’hui. Ils ne peuvent pas être responsables de tout » déplore Christophe Plee.
Autre demande faite cette fois directement à la ministre en charge du Travail : la modification du code du travail pour l’embauche en contrat à durée déterminée. « On souhaite qu’il ne soit pas utilisé que pour un surcroît d’activité, et qu’il soit flexible dans les deux premières années (…) afin de lutter contre le travail clandestin et les patentés. Tout le monde embauche des patentés car ils n’ont pas de retraite et de cotisations sociales à payer. Il faut revenir à la norme qu’est l’emploi salarié et il ne faut pas que le chef d’entreprise ait peur d’utiliser le CDD pour se retrouver aux tribunaux ».

>>> Lire aussi : Les patrons déplorent le manque de propositions des syndicats pour sauver les retraites

De son côté, Nicole Bouteau n’a pas pu apporter de réponses claires sur ces différents sujets car elle n’est en charge du Travail et de la Fonction Publique en Polynésie que depuis 3 mois : « J’entends, et comme je leur ai dit, je termine de faire le tour de mes rencontres avec les organisations patronales et syndicales avant de ré-entamer les discussions sur la réforme du code du travail ».

Autre sujet évoqué lors de cette assemblée générale : la nouvelle cotisation patronale. La CPME a demandé au gouvernement de préciser les modalités de ce nouveau prélèvement. Ce dossier est à la charge du ministre de la Santé.
 

Rédaction web avec Sam Teinaore et Esther Parau Cordette

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Canada : égarée, une baleine à bosse aperçue à...

Une baleine à bosse, sans doute égarée, séjourne depuis samedi à Montréal, une scène rare puisque la métropole québécoise est située en eau douce et à plusieurs centaines de kilomètres de l'habitat naturel du mammifère marin.

Plus de 2 500 visiteurs pour la réouverture du...

Soulagement et sourire aux lèvres pour les agriculteurs qui ont fait leur retour au marché du dimanche matin à Papeete, mais également pour le public qui était au rendez-vous, après plus de deux mois d'absence, lié au confinement.

Nouvelle-Calédonie : report du référendum sur l’indépendance au 4 octobre...

Edouard Philippe a proposé samedi de reporter au 4 octobre le référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie initialement prévu le 6 septembre, en raison des difficultés logistiques nées de la crise du coronavirus.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV