samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Tripper App : une application polynésienne pour commander un taxi depuis son smartphone

Publié le

Sur le modèle du géant Uber, une application polynésienne permettra bientôt de commander un taxi ou de faire appel à un livreur depuis son smartphone.

Publié le 13/11/2019 à 10:47 - Mise à jour le 14/11/2019 à 16:14
Lecture < 1 min.

Sur le modèle du géant Uber, une application polynésienne permettra bientôt de commander un taxi ou de faire appel à un livreur depuis son smartphone.

Tripper App a été créée par un Polynésien, Nicolas Yamatay. Le jeune homme qui voyage beaucoup a découvert ce type d’applications à l’étranger et a décidé de faire profiter le fenua de ce système.

Sa société a approché les chauffeurs de taxi de Tahiti et des îles. Il espère que Tripper App leur permettra d’acquérir une nouvelle clientèle mais aussi et surtout, que son application facilitera le quotidien des Polynésiens. Les tarifs proposés seront les tarifs classiques des taxis : 130 Fcfp le kilomètre de jour (de 6 heures à 20 heures) et 230 Fcfp la nuit (de 20 heures à 6 heures du matin).

Tripper App fonctionne grâce à un système de géolocalisation et permettra à ses utilisateurs de repérer le taxi le plus proche : « Il suffira de marquer votre destination et vous verrez des points qui représentent les taxis. En cliquant dessus, vous aurez le nom de la personne et le type de voiture. Il n’y a plus qu’à effectuer le paiement, valider et le chauffeur vous répondra », explique Timeri Jourdain, responsable communication de Tripper app.

Un service de livraison

Tripper App proposera également des livraisons. Si vous voulez devenir livreur et travailler avec la société polynésienne, il vous faudra bien sûr un véhicule, un permis de conduire, une assurance et une patente. Les clients prendront ensuite contact avec les livreurs via l’application.

Le lancement de Tripper app est prévu le 18 novembre. L’application, gratuite, sera téléchargeable sur Android et iPhone. Mais Nicolas a de l’ambition. Il prévoit de rendre fonctionnelle son application pour la ville de Toulouse, puis prochainement en Nouvelle-Calédonie, à La Réunion, et à Las Vegas…

infos coronavirus

Toussaint 2020 : les cimetières sous surveillance

Pour ne pas que les cimetières deviennent les prochains foyers de l’épidémie, ils seront placés sous surveillance. Pour la célébration de la Toussaint ce week-end, le port du masque et le respect des gestes barrières sont demandés à toutes les familles.

À partir du 2 novembre, tous les cours se feront à distance à l’UPF

En raison de la crise sanitaire liée à Tahiti et du nombre croissant de cas positifs à l’UPF, de nouvelles dispositions relatives aux enseignements sont mises en place à partir de lundi 2 novembre 2020.