samedi 16 octobre 2021
A VOIR

|

Travaux et bouchons à Paea : le ras-le-bol des automobilistes

Publié le

Les travaux de la RT1 sur le tronçon de la mairie de Paea ralentissent la circulation jour et nuit. Le chantier de réfection de la route dure depuis plusieurs mois au grand damn des automobilistes qui se rendent chaque matin à Papeete. Et le problème est le même en fin d’après-midi avec les retours du travail...

Publié le 29/11/2020 à 17:41 - Mise à jour le 29/11/2020 à 17:41
Lecture 2 minutes

Les travaux de la RT1 sur le tronçon de la mairie de Paea ralentissent la circulation jour et nuit. Le chantier de réfection de la route dure depuis plusieurs mois au grand damn des automobilistes qui se rendent chaque matin à Papeete. Et le problème est le même en fin d’après-midi avec les retours du travail...

Les travaux de réfection de la route de Paea ont débuté fin 2019. Stoppés au mois de mars dernier en raison du confinement, ils ont eu du mal à reprendre. Conséquence : des bouchons tous les matins, mais aussi en fin de journée. Une situation qui exaspère au plus haut point les automobilistes : “C’est vrai qu’ils sont en train de faire un embellissement au niveau de la route, mais on fait joli aujourd’hui, et une semaine plus tard, on casse ! On fait que ça depuis des années !”.

Ces travaux ont été engagés par le territoire. Sous la houlette de la direction de l’Équipement, ce sont trois sociétés qui œuvrent jour et nuit. Sur un tronçon d’un kilomètre de long, les trottoirs sont élargis pour atteindre 2 mètres.

Tony Géros

“Ils m’ont dit que nous étions dans une zone ‘accidentogène’, donc la réponse qu’ils ont apportée, -car malheureusement on ne peut plus mettre de gendarme couché ou de dos-d’âne-, a été de rétrécir la voie. Et en rétrécissant la voie, ils vont créer une zone où la vitesse est limitée à 30 km/h. (…) Je vais demander à la population de prendre son mal en patience, parce que d’après les autorités du Pays, il semblerait qu’avant le 24 décembre, la chaussée sera entièrement bitumée, donc peut-être que là, ça contribuera à une meilleure fluidité” indique Tony Géros, maire de Paea.

“C’est un choix acté par la direction de l’Équipement en concertation avec les maires. Sur des zones très urbanisées avec beaucoup de piétons, l’objectif c’est de favoriser la sécurité des piétons. On les met en sécurité sur une plateforme, les trottoirs. On a deux voies de 3 mètres 25 chacune et des trottoirs de 2 mètres, donc les voies sont quand même plus grandes que les trottoirs. En mettant les trottoirs, on force un peu les gens à ralentir” ajoute Marc Pasquier, cadre de la direction de l’Équipement.

Le coût du chantier s’élève à 340 millions de Fcfp. Il devrait arriver à son terme mi-décembre. D’ici là, du gros œuvre doit encore être réalisé avant la phase de bitumage, mais il n’est pas certain que le problème de la circulation soit réglé à cette date. En effet, de nouveaux travaux routiers seront lancés un kilomètre en amont…

Rédigé par

infos coronavirus