lundi 6 décembre 2021
A VOIR

|

Travaux de sécurisation dans les vallées de Vaihiria et de la Papenoo

Publié le

Suite aux récentes fortes pluies, les routes d’accès aux vallées sont particulièrement touchées par les éboulements, comme c'est le cas à Vaihiria, où Marama Nui exploite 3 centrales hydro-électriques. La filiale d’EDT-ENGIE est chargée de l’entretien de ces voies d’accès.

Publié le 27/10/2021 à 15:14 - Mise à jour le 27/10/2021 à 15:27
Lecture 2 minutes

Suite aux récentes fortes pluies, les routes d’accès aux vallées sont particulièrement touchées par les éboulements, comme c'est le cas à Vaihiria, où Marama Nui exploite 3 centrales hydro-électriques. La filiale d’EDT-ENGIE est chargée de l’entretien de ces voies d’accès.

Avec les éboulements, la transversale de la Papenoo était devenue impraticable. En amont du lac, des travaux de sécurisation de la piste s’imposaient. Une question de sécurité pour les agents de Marama Nui : “On est au-dessus du lac Vaihiria là, et cette portion de piste permet de faire le lien entre la vallée de Vaihiria et la vallée de la Papenoo. Environ 50 jours par an, la vallée de la Papenoo est inaccessible en raison des intempéries, en raison de la rivière qui peut être en crue, et afin que nos agents puissent accéder aux ouvrages hydro-électriques, donc barrages, centrales, du côté de Papenoo, il faut qu’ils puissent accéder par la vallée de Vaihiria jusqu’à la vallée de la Papenoo” explique Hinatea Duchemin, chef de service exploitation hydro-électrique.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Cela fait déjà trois semaines qu’une quinzaine de travailleurs s’activent pour honorer les délais. Le chantier doit être terminé d’ici le 5 novembre.

Au-delà de l’entretien des trois centrales, la route est aussi très prisée par les randonneurs. “Les travaux consistent à cimenter, bitumer la piste, donc sur une longueur de 160 mètres linéaire pour sécuriser les accès, les circulations pour nos agents. (…) Aujourd’hui, la vallée de Vaihiria ainsi que la vallée de la Papenoo sont en libre accès, ainsi la population pratique cette piste et ces travaux leur bénéficieront également” précise Hinatea Duchemin.

La piste sera réouverte au public pour le week-end de la Toussaint. Les travaux reprendront dès mardi 3 novembre.

Coût de l’opération : 25 millions de Fcfp.

infos coronavirus