mardi 18 mai 2021
A VOIR

|

Tout sur les épreuves anticipées du bac de français

Publié le

Publié le 05/06/2016 à 13:00 - Mise à jour le 05/06/2016 à 13:00
Lecture 2 minutes

Vous êtes 2090 à passer les épreuves anticipées du baccalauréat 2016. Ce lundi, elles ont débuté avec le français. 
Les candidats des séries technologiques, économique et sociale, et scientifique ont pu plancher sur l' »écriture poétique et quête du sens du Moyen-Age à nos jours ». Ceux de la série littéraire ont disserté sur les réecritures à partir de Pygmalion issu des Métamorphoses d’Ovide. 
« Je me suis vraiment préparée au bac, je savais déjà ce que j’allais prendre », raconte une candidate à la sortie du centre d’examen du Taaone. « J’ai pris le commentaire, c’était plus facile que la dissertation et que le sujet d’invention » explique un autre candidat. 

Cette année, le système de notation du bac change. Les élèves qui n’ont pas obtenu le diplôme l’an dernier, et qui repassent les épreuves, peuvent conserver toutes ou une parties de leurs notes supérieures à la moyenne. Cela s’applique à tous les bacheliers, mais uniquement dans le cas où les candidats ne changent pas de série. Cette mesure n’est pas un frein aux mentions. 

Les redoublants pourront également rester dans leur établissement d’origine s’il s’agit d’un premier redoublement en terminale. 

Demain, les élèves de terminale inscrits à l’examen de baccalauréat général ou technologique passeront les épreuves de philosophie. Ceux qui suivent la voie professionnelle en sont toujours dispensés. 

Au total vous êtes 13 950 à terminer cette année scolaire par un examen. 
 

Réaction des candidats à la sortie des épreuves anticipées de français

Si vous voulez tester vos connaissances : voici les sujets des différentes séries

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...