A VOIR

|

Tourisme : un début d’année 2023 prometteur pour Tahiti et ses îles

Publié le

L’activité touristique a surpris par son dynamisme l’an dernier. Un élan qui va se poursuivre les 6 prochains mois de 2023. La destination Polynésie sera au cœur des discussions dès le 30 janvier, à l’occasion de la conférence annuelle de Tahiti Tourisme, puis du Parauparau Tahiti. C’est le 1er rendez international pour promouvoir à l’international Tahiti et ses îles.

Publié le 17/01/2023 à 15:11 - Mise à jour le 17/01/2023 à 15:24
Lecture 2 minutes

L’activité touristique a surpris par son dynamisme l’an dernier. Un élan qui va se poursuivre les 6 prochains mois de 2023. La destination Polynésie sera au cœur des discussions dès le 30 janvier, à l’occasion de la conférence annuelle de Tahiti Tourisme, puis du Parauparau Tahiti. C’est le 1er rendez international pour promouvoir à l’international Tahiti et ses îles.

Le tourisme retrouve des couleurs en 2022, et les prévisions en 2023 sont plutôt bonnes. Au 1er janvier 2023, 33 079 billets d’avion ont été vendus pour des séjours compris entre le 1er janvier et le 30 juin. C’est une hausse de 6% par rapport à la même période en 2019. “Maintenant, les gens s’y prennent beaucoup plus à l’avance, et les réservations pour la basse saison jusqu’à la haute saison, sont plus hautes par rapport à 2019” précise Jean-Marc Mocellin, directeur général de Tahiti Tourisme.

Le phénomène du revenge travel (voyager pour rattrapper le temps perdu, notamment durant la pandémie, NDLR) l’an dernier a boosté l’industrie du tourisme. La destination Polynésie a séduit les marchés cibles : Amérique du Nord et France principalement. Avec une concurrence aérienne plus étoffée, l’offre de sièges grimpe de +30% par rapport à 2019. “On pensait, sur certains marchés, que ‘le revenge travel’ s’essouflerait un peu, qu’avec les effets de l’inflation dans le monde, il y aurait un impact. Pour l’instant, ce n’est pas le cas. On a une activité touristique, y compris en basse saison, qui est importante. (…) La Polynésie a cette richesse historique d’être un pays qui a beaucoup de marchés émetteurs, il y a une diversité des marchés émetteurs. Cette pluralité touristique est une chance,” précise Mathieu Bechonnet, directeur général d’Air Tahiti Nui.

La compagnie au Tiare mise aussi sur la clientèle du Pacifique depuis la réouverture de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie. En plus de ces marchés émetteurs, les opérateurs préparent également la réouverture de la ligne vers le Japon, prévue normalement fin octobre. “Notre mission, c’est de la rouvrir. On verra quelles sont les conditions économiques dans lesquelles on arrivera à le faire. Ça reste un challenge pour nous” déclare Mathieu Bechonnet.

“Il va falloir anticiper, puisque le nombre de chambres d’hôtels est limité. Donc il va nous falloir faire un travail en amont qui sera extrêmement important. (…) Nous espérons voir la clientèle asiatique revenir en 2023. C’est un segment très important pour diversifier notre tourisme en Polynésie” ajoute Jean-Marc Mocellin.

Au total, 215 000 touristes ont visité la Polynésie en 2022. Tahiti Tourisme fait la promotion d’une destination exclusive, loin des effets de masse. Le tourisme durable sera le fil rouge de ses rendez-vous internationaux de 2023.