mercredi 12 mai 2021
A VOIR

|

Tourisme : reports de voyage et annulations en cascade

Publié le

Leur activité tourne au ralenti depuis quasi un an. Les agences de voyage font grise mine et subissent les conséquences des mesures sanitaires. L’annonce d’une nouvelle fermeture des frontières est un coup de massue alors que les réservations de la saison haute commençaient à s’enregistrer. Une agence de Papeete spécialisée sur le voyage sur mesure en Polynésie a accepté de nous recevoir

Publié le 02/02/2021 à 16:02 - Mise à jour le 02/02/2021 à 16:09
Lecture 2 minutes

Leur activité tourne au ralenti depuis quasi un an. Les agences de voyage font grise mine et subissent les conséquences des mesures sanitaires. L’annonce d’une nouvelle fermeture des frontières est un coup de massue alors que les réservations de la saison haute commençaient à s’enregistrer. Une agence de Papeete spécialisée sur le voyage sur mesure en Polynésie a accepté de nous recevoir

La lueur d’espoir qui est apparue ces deux derniers mois, vient de disparaître. Depuis lundi, cette agence de voyage planche sur le report des séjours sur mesure programmés en ligne pour février et mars. Les touristes métropolitains représentent 80% de sa clientèle. Avec la fermeture des frontières et dans un contexte sanitaire encore incertain sur le plan international, certains reports se soldent à nouveau par des annulations de voyage, explique Marieke Mendez, Directrice des opérations, vente et marketing : « Là avec les annonces qui ont fait un peu l’effet d’une bombe, on se retrouve avec une situation où on doit annuler les séjours à priori de février et mars puisqu’on n’a pas encore de notion de durée (…) On est en train de travailler sur une quarantaine de travailleurs. on reporte ou on rembourse mais à peu près la moitié d’entre eux souhaitent le remboursement puisque, pour à peu près une dizaine, c’était le troisième report. »

Autre difficulté pour l’agence. En 2020, une loi de Pays permettait de proposer un avoir, au lieu d’un remboursement immédiat si la trésorerie ne le permettait pas. Cette loi a pris fin au 31 décembre. L’annulation de séjours, c’est un manque à gagner pour le peu de recettes que la société parvenait à faire.

Crédit : Tahiti Nui Télévision

Les 13 employés bénéficient du dispositif exceptionnel sécurisation de l’emploi jusqu’au mois de mars. L’an dernier l’entreprise a réduit de moitié le temps de travail : « On a mis en place des heures complémentaires en fonction de notre volume d’activité. Quand on avait des demandes de séjours qui arrivaient, ça nous permettait en tout cas sur les postes des conseillers voyage, d’avoir des heures complémentaires et de pouvoir traiter ces demandes », se souvient Mareva Aline, la directrice générale. « L’année 2021, on attend les dernières mesures pour voir ce qui va nous permettre de pouvoir faire face (…) On va essayer de maintenir l’équipe (…) C’est vrai que la fermeture de nos frontières annoncée vendredi dernier, a été pour nous une grande surprise. »

L’annonce de fermeture de plusieurs établissements hôteliers dans les îles laisse planer la crainte d’une activité quasi nulle, pour au moins les deux prochains mois… Et les ventes pour juillet et août sont incertaines car la clientèle anticipe déjà d’éventuelles annulations de séjours.

infos coronavirus