fbpx
lundi 9 décembre 2019
A VOIR

|

Tiarei : des travaux pour sécuriser la route de ceinture

Publié le

Publié le 28/01/2015 à 15:58 - Mise à jour le 28/01/2015 à 15:58
Lecture < 1 min.

Ce jeudi matin à Tiarei, des agents de l’Équipement ont procédé à l’élagage de 23 arbres dans une zone jugée à risque pour les automobilistes. Parmi ces arbres, des farkata, arbres poussant principalement sur les flancs de montagne. Ces travaux de sécurisation de la route de ceinture ont été prévus avant l’attribution de 52 millions de Fcfp aux communes touchées par la dépression Niko. “C’est régulier. Tous les ans, on fait ça” pour éviter que les arbres ne grandissent trop et menacent de s’effondrer sur la route, explique Willie Mac Carthy, responsable de l’Equipement à Hitiaa O Te Ra. 
L’aide du Pays aux communes en état de “calamité naturelle”, dont Hitiaa O Te Ra fait partie, sera utilisée pour les dégâts tels que les inondations ou encore la dégradation des enrochements de rivières, selon lui. 

Ce jeudi, une circulation alternée a été mise en place sur 3 kilomètres, entre PK21 et PK24. L’électricité a dû être coupée sur ce tronçon. Seule l’école primaire Tehaehaa a pu bénéficier d’un groupe électrogène pour ne pas perturber les cours. Le courant coupé, les agents de l’OPT ont descendu les lignes susceptibles de gêner les travaux de l’équipement.
Il aura fallu 6 heures aux agents de l’équipement, pour abattre et ramasser les arbres. Les travaux se sont terminés vers 14 heures. Prochaine étape pour l’équipe de Willie, le virage du Trou du souffleur, où plusieurs éboulements ont déjà eu lieu. 

 

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X