dimanche 7 juin 2020
A VOIR

|

Tia’i fenua : « un bilan catastrophique »

Publié le

Publié le 28/07/2018 à 14:35 - Mise à jour le 28/07/2018 à 14:35
Lecture < 1 min.

Neuf mètres cubes de déchets : batteries, canettes et autres plastiques ont été retrouvés ce dimanche matin dans les environs des jardins de Paofai. Ce dimanche, le collectif Nana sac plastique et l’association Tia’i fenua ont organisé une opération de ramassage des déchets à travers l’ensemble de la Polynésie française.

Des Marquises aux Australes en passant par les Tuamotu-Gambier et la Société, des centaines de bénévoles se sont mobilisés pour ramasser, trier et jeter les pehu trop souvent abandonnés dans la nature. Moea Pereyre, l’une des organisatrices dresse le bilan de cette journée : « Bilan positif car nous avons réussi à mobiliser plus de 400 participants sur toute la Polynésie et bilan catastrophique en ce qui concerne la quantité de déchets ramassés. Les types de déchets également. On constate qu’on a retrouvé beaucoup de déchets recyclables, qui ne devraient pas être là. Nous sommes obligés de les mettre dans les bacs gris car, à partir du moment où ils ont été souillés, on ne peut plus les recycler. »

Ce dimanche après-midi, des stands de sensibilisation avaient été mis en place à destination du public. Objectif : informer la population sur les alternatives aux déchets aux plastiques. « Il ne s’agit pas de pointer du doigt les communes qui font de leur mieux mais plutôt de pointer l’incivisme…  » Pour les responsables de l’événement, tout le monde doit faire sa part.
 

Rédaction web avec Tamara Sentis 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le chef d’Al Qaïda au Maghreb islamique tué au...

Le leader d'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), l'Algérien Abdelmalek Droukdal, a été tué par les forces françaises dans le nord du Mali, près de la frontière algérienne, a affirmé vendredi sur Twitter la ministre des Armées Florence Parly, confirmant des informations obtenues par l'AFP.

Fortes houles : vigilance jaune sur une partie des...

Météo-France Polynésie a placé en vigilance jaune pour fortes houles les zones : Tuamotu Sud, Tuamotu Est, Tuamotu Centre Sud, Tuamotu Ouest et Gambier. Cette forte houle provoquera une élévation importante du niveau de la mer dans les lagons exposés et de forts courants aux abords des passes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV