mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Thonier échoué à Arutua : lancement de l’opération de protection du lagon

Publié le

Le gouvernement a lancé la première étape du plan d’intervention concernant le thonier chinois échoué à Arutua.

Publié le 25/04/2020 à 13:34 - Mise à jour le 25/04/2020 à 13:57
Lecture 2 minutes

Le gouvernement a lancé la première étape du plan d’intervention concernant le thonier chinois échoué à Arutua.

La mission d’expertise diligentée par le Pays le vendredi 18 avril dernier a confirmé les craintes en ce qui concerne le risque de pollution. Afin de prévenir une extension de ce risque qui pourrait menacer le lagon d’Arutua, il a été décidé d’installer un barrage flottant antipollution entre le navire et le lagon afin d’empêcher d’éventuelles fuites de se propager dans le lagon.

Un navire catamaran affrété à une société locale a largué les amarres vendredi, à 14 heures, pour transporter jusqu’à Arutua une équipe de la société Odewa qui coordonne l’opération avec d’autres parties prenantes, la Scadem Polynésie et Tallinpi. Les responsables de la DPAM (direction polynésienne des Affaires maritimes) et un représentant de la Deren (direction de l’Environnement) étaient présents pour les dernières opérations de chargement à bord du catamaran.

Lire aussi : 250 tonnes de carburant et 70 tonnes de poissons à bord du navire échoué à Arutua

Sur place, ces cinq spécialistes embarqués à Papeete seront rejoints par une équipe de cinq personnes d’Arutua qui viendra aider à la pose des 432 mètres de barrage emportés sur le catamaran. Entre les équipes qui ont embarqué à Papeete et l’équipe d’Arutua, les consignes de distanciation et de protection en vigueur dans le cadre du Covid 19 seront appliquées de manière rigoureuse pour qu’il n’y ait aucun contact entre les équipes de Tahiti et la population de l’atoll. Les équipages embarqués à Papeete dormiront à bord du catamaran et ne descendront pas à terre.

L’équipe d’Arutua sera formée sur place. C’est elle qui sera ensuite chargée, une fois le barrage flottant posé, de venir régulièrement le contrôler, entretenir les ancrages et si nécessaire « l’essorer » afin d’extraire l’eau souillée par les particules de carburants. Cette eau polluée sera entreposée dans des cubitainers qui seront ensuite expédiés pour traitement vers Tahiti.

Le catamaran arrivera dimanche matin à Arutua. Une fois la zone délimitée, il procédera à la pose des éléments constitutifs du barrage qui devrait être achevé d’ici mardi soir.

Une fois réalisée, cette première phase permettra le déploiement dans les jours et semaines à venir, des étapes suivantes, plus longues à mettre en oeuvre, consistant en l’extraction des matières dangereuses, du poisson et des carburants. Ces étapes relèvent du propriétaire et de son assurance.

infos coronavirus

Coronavirus : les UV pour lutter contre l’épidémie ?

C’est un appareil qui pourrait s’avérer très efficace pour désinfecter les surfaces susceptibles d’être contaminées par la Covid-19. Le Bio-Scan utilise les...

Covid-19 : Des guides sanitaires pour mobiliser la population dans les quartiers de Papeete

20 guides sanitaires arpentent chaque jour les quartiers de la capitale pour sensibiliser aux mesures de précaution et protéger la population. Armés de gel désinfectant et de beaucoup de patience, ils rappellent jusqu’au domicile des personnes les plus isolées ou les plus faibles, comment éviter la propagation du coronavirus.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV