mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Teva Rohfritsch rencontre les mareyeurs du Port de pêche de Papeete

Publié le

Publié le 12/08/2015 à 9:42 - Mise à jour le 12/08/2015 à 9:42
Lecture 2 minutes

Lors de cette rencontre, les échanges ont porté principalement sur la nécessité de mettre en œuvre rapidement une stratégie pour le secteur de la pêche adaptée au contexte actuel. En effet, les projets de construction de navires de pêche, d’ores et déjà inscrits dans le processus d’agrément à la défiscalisation, nécessitent une meilleure visibilité sur le secteur. Par ailleurs, cette stratégie facilitera également la mise en place de l’éco-certification MSC de la pêche palangrière, gage de qualité de la production, pour développer la filière à l’export.
 
De cette stratégie à moyen et long terme découleront également les perspectives en matière d’équipements, de renouvellement et développement de la flottille, d’extension du Port de pêche tout en envisageant éventuellement le déplacement du Port de pêche sur le site de Faratea. Toutefois, il parait dès à présent nécessaire de prévoir de nouveaux aménagements pour permettre aux mareyeurs de travailler dans de meilleures conditions, dans le respect des normes sanitaires requises pour un marché à l’export en plein essor.
 
Le ministre  appelle, cependant, à la responsabilité de chacun pour assurer une bonne organisation et la professionnalisation de la filière. Il est important de fidéliser les marchés internationaux pour ouvrir et maintenir les débouchés à l’export. Ces marchés permettent d’écouler la production en période de saturation du marché local, ce qui contribue à une meilleure régulation des prix.
 
Teva Rohfritsch a également rappelé le rôle d’accompagnement du secteur public qui désormais ne devra plus s’ingérer dans la production et la commercialisation, mais veillera à la mise en place d’outils structurants et réglementaires pour soutenir la filière.

infos coronavirus