lundi 19 octobre 2020
A VOIR

|

Terrains militaires : vers la signature de partenariats indépendants avec les communes

Publié le

Le gouvernement central va signer des partenariats indépendamment avec chacune des six communes qui ont récupérés des terrains militaires au début de l’année pour la dépollution et la déconstruction des sites : c’est en tout cas la promesse faite par Florence Parly la ministre des Armées à Edouard Fritch lors d’un entretien ce mardi à Paris…

Publié le 17/09/2019 à 17:29 - Mise à jour le 17/09/2019 à 17:29
Lecture < 1 min.

Le gouvernement central va signer des partenariats indépendamment avec chacune des six communes qui ont récupérés des terrains militaires au début de l’année pour la dépollution et la déconstruction des sites : c’est en tout cas la promesse faite par Florence Parly la ministre des Armées à Edouard Fritch lors d’un entretien ce mardi à Paris…

Des contrats nécessaires pour permettre aux communes de Pirae, Mahina ou encore Taiarapu-Est d’assurer le développement économique des terrains à leur rythme… « Les communes n’avançant pas à la même allure dans la conception de leurs projets et la réalisation, qu’on puisse démultiplier ces contrats de projet et pouvoir prolonger encore de 2 ans de façon à ce que les communes puissent être fin prêtes pour lancer leurs projets de développement », explique le président Edouard Fritch à Paris.

« Là dessus la ministre ne voit pas d’inconvénient puisque l’essentiel est de laisser aux communes les moyens humain et financiers de pouvoir se développer à leur vitesse et il n’est pas question que le ministère des Armées vienne empêcher ces communes d’aller jusqu’au bout. »

REPORTAGEEric Dupuy

infos coronavirus

Au lendemain des élections, la Nouvelle-Zélande enregistre un cas de coronavirus

La Nouvelle-Zélande a fait état dimanche d'un nouveau cas de coronavirus, deux semaines après une déclaration de la Première ministre Jacinda Ardern qui se félicitait que son pays ait "de nouveau vaincu le virus".

Faa’a : l’enterrement d’un cas de Covid-19 crée la psychose

Le premier enterrement d’une victime du coronavirus a Faa’a a eu lieu ce dimanche matin au cimetière de Saint-Hilaire. Un enterrement qui a suscité de vives inquiétudes chez une riveraine qui craint d’être contaminée par la dépouille mais qui, paradoxalement, dénonce également les travaux de la commune. Ces derniers ont en effet créé un espace réservé aux personnes décédées du Covid, ce qui l’empêche désormais de sortir se promener.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Bora Bora : ils pêchent un espadon de plus...

Pêche exceptionnelle pour un couple de Bora Bora. S'il ne s'agit pas de leur premier "big mama", l'espadon pêché vendredi faisait pas moins de 300 kg...

Nouvelle-Zélande : triomphe électoral en vue pour Ardern grâce au...

Spectacle irréel sur la planète Covid : personne ne portait de masque cette semaine quand Jacinda Ardern a été reçue telle une rock star par un millier d'étudiants, à Wellington, lors de son ultime meeting de campagne pour les élections générales de samedi. Et la Première ministre néo-zélandaise n'avait rien à y redire.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV